Depuis 2000 ans

[ BONNE NOUVELLE ] La prochaine cathédrale du Kirghizstan

L’histoire se construit au Kirghizstan avec la construction de la première cathédrale catholique, qui a reçu sa première pierre bénie par le pape François au Vatican. La cathédrale sera érigée à Biškek, la capitale de cette nation d’Asie centrale, qui était autrefois une république socialiste faisant partie de l’Union soviétique.

Le jésuite Damian Wojciechowski, responsable du projet de construction de la cathédrale, souligne que la construction est historique car elle se fera bien après la chute du communisme, et que l’Église catholique est clairement minoritaire au Kirghizstan, avec environ 500 catholiques et 6 paroisses. La population totale est de plus de 5 millions, principalement musulmane, dans un pays qui est officiellement laïc.

La cathédrale, qui sera petite avec seulement 300 mètres carrés, aura un grand impact symbolique sur la présence de la foi catholique dans le pays. Elle sera construite à côté d’un grand centre pastoral pour accueillir les activités des fidèles et loger les prêtres et l’administrateur apostolique.

Le Kirghizstan est une nation jeune avec au moins 50% de la population de moins de 25 ans, mais également pauvre, avec plus de 1,5 million de personnes travaillant en Russie en raison du manque d’emploi. La corruption élevée et l’instabilité politique compliquent les choses, mais la construction de la nouvelle cathédrale peut être considérée comme un geste d’affection de l’Église envers une population en détresse qui a besoin d’être soutenue.

“Nous voulons montrer que les chrétiens sont des citoyens fiers du Kirghizstan et veulent faire quelque chose de bien pour le pays”, a déclaré M. Wojciechowski. La construction de la cathédrale est un témoignage de l’évangélisation de Jésus et de la participation active des chrétiens à la vie de leur pays.

Recevez chaque jour notre newsletter !