Depuis 2000 ans

Cardinal Sarah : l’Hommage à Benoit XVI

Le cardinal Robert Sarah, originaire de Guinée, a été nommé par le pape François membre de la Congrégation pour les Églises orientales en 2022, après avoir été créé cardinal par Benoît XVI en 2010 et avoir occupé le poste de préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements.

Pour lui, Benoît XVI a été un guide spirituel pour lui et il espère que le pape sera canonisé et déclaré docteur de l’Église à l’avenir.

Lors de son arrivée à la curie romaine en 2001, le cardinal Sarah alors archevêque, a été impressionné par l’harmonie entre Benoît XVI et Jean-Paul II, qui partageaient une foi profonde et souhaitaient partager leur quête spirituelle avec le monde.

“Benoît XVI était connu pour sa sensibilité et sa discrétion, et faisait preuve de respect et de bienveillance envers tous, en particulier les théologiens africains. “

Le prélat a eu l’occasion de travailler étroitement avec Benoît XVI en 2008 et a été impressionné par sa sagesse, sa bienveillance et sa capacité à écouter et comprendre les situations délicates qu’ils ont dû affronter, y compris les persécutions et les crises dans certains diocèses.

Le cardial Robert Sarah affirme avoir acquis une meilleure compréhension de l’âme du pape bavarois, Benoît XVI, qui avait une parfaite confiance en Dieu et une paix tranquille et une joie constante. Il était habité par une force paisible et savait que la vérité ne se négocie pas, bien qu’il n’aimait pas l’aspect politique de sa fonction.

Benoît XVI avait un humour doux et lumineux et était ému par l’amour et l’adoration de ses fidèles.

Le cardinal de conclure : “En 2009, il a décrété l’Année sacerdotale pour souligner les racines théologiques et mystiques de la vie des prêtres et a affronté courageusement les premières révélations des affaires de pédophilie dans le clergé. La soirée de clôture de cette année a été un moment merveilleux où Benoît XVI s’est confié et a eu des paroles définitives sur le célibat sacerdotal, suivi d’un moment d’adoration du Saint-Sacrement. Benoît XVI voulait toujours entraîner ses fidèles dans la prière.”

Recevez chaque jour notre newsletter !