Depuis 2000 ans

[ EDITO ] Le FRAT, le bruit et la honte

Ces images sont consternantes , c’est la preuve de la pauvreté spirituelle dans laquelle on éduque et on maintient les jeunes chrétiens: faire du bruit , crier, hurler cela permet-il d’avoir une attention, une disposition du corps et de l’esprit tournée vers Dieu ?

Cette parodie de fraternité, cette exacerbation de l’émotion fait penser à la ” folie évangélique” que l’on retrouve lors de leurs vraie-fausses grandes messes :

Ces églises évangéliques qui se réunissent dans des hangars de la banlieue parisienne où, à coups de sono poussée à fond, on met les fidèles dans un état où ils passent du rire aux larmes dans la même minute!

Mais enfin qui venez-vous rencontrer, avec qui prétendez-vous communier ?

Sans vouloir imposer un silence de cathédrale pourtant nécessaire à la rencontre avec Dieu, on se demande vers quelle démarche spirituelle les jeunes sont orientés !

Toujours et encore plus d’émotion, toujours et encore la recherche d’un Dieu réduit à un sentiment.Il semble manquer un stand de bière et une buvette à hot-dogs.. et ce au sein même de la basilique ?

Ce n’est plus un FRAT spirituel et religieux , c’est un mélange du Club Med et des centres de vacances UCPA , avec des prêtres qui sont devenus de gentils organisateurs !

Recevez chaque jour notre newsletter !