Suivez-nous

Actualité

Le synode sous la pression LGBT

L’Église n’a en aucune manière le pouvoir de conférer l’ordination sacerdotale aux femmes,

Vu ! la page Facebook du synode sur la synodalité …

Les prêtres qui se sont exprimés rejettent cette affiche controversée du synode :

 » elle est déplacée et déroutante »

Ils considèrent que cette affiche controversée diffusée par les réseaux sociaux officiels du Synode « est déplacée et déroutante ».

C’est une image dans laquelle on peut voir un groupe de jeunes devant une église parmi lesquels se trouve une femme vêtue d’une chasuble blanche et d’une étole rouge et un autre jeune homme avec une chemise avec le slogan multicolore « Pride » (fierté) , typique des groupes de pression LGBT.

Ils considèrent que cette image « peut donner le sentiment à qui la voit que l’un des fruits du synode pourrait être que le sacrement des ordres sacerdotaux soit aussi donné aux femmes », ce qui signifie « tromper qui la voit et semer la confusion ».

Le père Bronchalo souligne qu’il peut y avoir des gens à l’intérieur et à l’extérieur de l’Église qui croient que ce sera le cas » et qui seront alors déçus. En même temps, le prêtre craint qu’au sein de l’Église il y ait des gens « qui se sentent dégoûtés par la promotion de slogans qui ne les aident pas dans leur foi mais créent plutôt la confusion ».

Le prêtre rappelle qu’il n’est pas possible pour le Synode d’approuver l’ordination des femmes « parce qu’il ne le peut pas » puisque l’ordination réservée aux hommes a été confirmée de manière magistrale par Saint Jean-Paul II dans la Lettre apostolique « Ordinatio sacerdotalis ».le P. Bronchalo cite une phrase de cette lettre :

LIRE AUSSI  [ Lobby LGBT] les transsexuels évoqués dans la Bible ?

« Afin de lever tout doute sur une question de grande importance, qui concerne la constitution même divine de l’Église, en vertu de mon ministère de confirmation de la foi des frères, je déclare que l’Église n’a en aucune manière le pouvoir de conférer l’ordination sacerdotale aux femmes, et que cette décision doit être considérée comme définitive par tous les fidèles de l’Église.

le P. Bronchalo explique l’impossibilité de l’ordination des femmes:

« la Sainte Écriture nous dit que le Christ n’a choisi ses douze apôtres que parmi les hommes »

Et ce n’était pas dû à une question culturelle, car, soutient le prêtre, « il est facile de voir comment la manière d’agir du Christ n’a pas été conditionnée par des raisons sociologiques ou culturelles ». « Il a choisi douze hommes spécifiques parce qu’il le voulait ainsi », souligne-t-il.

Sources aci.

Print Friendly, PDF & Email

La Rédaction
redaction [@] tribunechretienne [.] com

Continuer la lecture
Publicité
Publicité

Les plus lus ces derniers jours

Soutenez la Tribune Chrétienne

La Tribune Chrétienne ne peut exister que grâce au soutien de ses lecteurs.

Chacun peut donner selon ses moyens et tous les dons, aussi modestes soient-ils, nous sont précieux.

Merci de votre geste.

 

Toute l'équipe de Tribune Chrétienne.