Depuis 2000 ans

L’amitié Judéo-chrétienne

Le Pape François a rencontré lundi des membres de l’association Amitié Judéo-Chrétienne de France (AJCF) pour célébrer leurs 75 ans. Le Pape a déclaré que l’amitié judéo-chrétienne est “une belle œuvre” qui doit être “reprise et consolidée, particulièrement en ces temps hostiles”. Il a reçu un livre audio écrit par l’historien Jules Isaac en 1948, intitulé Jésus et Israël. Les membres de l’AJCF ont déclaré avoir senti chez le Pape une “vraie volonté” de mettre en avant la figure de Jules Isaac et d’aller “plus avant dans l’amitié judéo-chrétienne”. Le président de l’association a déclaré que le discours du Pape était “très clair” et que les enjeux de l’amitié judéo-chrétienne étaient “considérables”.

«Nous avons senti chez le Saint-Père une vraie volonté de mettre en exergue la figure de Jules Isaac et de pouvoir aller plus avant dans l’amitié judéo-chrétienne», nous témoigne l’artiste. «Le chemin parcouru ensemble est considérable», a déclaré François à son assemblée, «mais la tâche n’est pas achevée et je vous encourage à persévérer sur cette voie du dialogue, de la fraternité, des initiatives communes»

«Je crois que son discours a été très clair», souligne de son côté Jean-Dominique Durand, président de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France. «Il nous engage, à poursuivre, à continuer, sur le chemin de l’amitié entre juif et chrétiens. Les enjeux sont considérables, notamment par rapport à l’antisémitisme qui ne cesse de se développer».

Recevez chaque jour notre newsletter !