Depuis 2000 ans

Persécutions et arrestations de chrétiens en Libye

La récente arrestation en Libye d’un Américain et de deux Libyens, tous convertis au christianisme, est un scandale absolu. Le droit à la liberté religieuse n’est que théorique en Libye, où les chrétiens sont régulièrement persécutés depuis la chute du régime de Kadhafi suite à l’intervention franco-américaine en 2011.

Les autorités ont arrêté un Américain pour avoir incité les enfants locaux à renoncer à l’islam et à se convertir au christianisme, tandis qu’un Libyen a été arrêté pour avoir publiquement renié l’islam sur Facebook. Un autre Libyen a également été arrêté pour apostasie et promotion de l’athéisme. Deux autres Libyens et un deuxième Américain ont depuis été arrêtés.

Les autorités accusent l’un des Américains d’être un missionnaire travaillant pour l’organisation Assemblées de Dieu, opérant avec son épouse pour séduire les jeunes musulmans locaux. L’une des personnes arrêtées est une jeune femme de 22 ans, convertie au christianisme à l’âge de 15 ans, qui est chargée de recruter de jeunes Libyens.

Il est clair que ces arrestations sont une violation flagrante du droit à la liberté religieuse et de la liberté de pensée. Il est choquant que des gens soient arrêtés simplement pour avoir choisi de pratiquer une religion différente ou pour avoir exprimé des doutes sur leur foi. La Libye doit respecter les droits fondamentaux de ses citoyens, y compris leur droit à la liberté de religion, sans discrimination ni restriction.

Recevez chaque jour notre newsletter !