Depuis 2000 ans

Schisme à l’allemande ? Quatre évêques allemands résistent aux pressions pour établir un “conseil synodal” permanent

image Facebook -Cardinal Rainer Maria Woelki,

Quatre évêques de l’Église catholique allemande ont pris une position ferme contre les pressions visant à établir un “conseil synodal” permanent, signalant ainsi un schisme en cours dans l’Église d’outre Rhin. Le cardinal Rainer Maria Woelki, archevêque de Cologne, ainsi que Monseigneur Gregor Maria Hanke, Monseigneur Stefan Oster et Monseigneur Rudolf Voderholzer, ont publié une déclaration conjointe rejetant leur participation à la formation dudit conseil, invoquant des préoccupations concernant sa conformité avec la constitution sacramentelle de l’Église.

Dans leur déclaration, les évêques ont également contesté la possibilité pour la Conférence épiscopale allemande de créer légalement un “comité synodal” si elle ne bénéficie pas du soutien de quatre de ses membres.

Depuis juillet 2022, le Vatican est intervenu à plusieurs reprises pour mettre en garde contre les implications d’un possible schisme en Allemagne. En janvier 2023, ces mises en garde ont été réaffirmées, indiquant que ni le Chemin synodal ni aucun organisme dérivé de celui-ci n’ont l’autorité pour établir un “concile synodal” au niveau national, diocésain ou paroissial.

Malgré ces avertissements, les organisateurs du Chemin synodal ont poursuivi leurs plans, et récemment, le lundi 22 avril, les évêques diocésains allemands ont approuvé les statuts d’un comité synodal.

Le Chemin synodal, bien qu’il soit présenté comme une tentative de promouvoir une Église plus inclusive et participative, a suscité de vives critiques. Outre la proposition d’établir un conseil synodal permanent, des sujets tels que l’ordination des femmes, la bénédiction des couples de même sexe et des changements dans l’enseignement de l’Église sur la moralité sexuelle ont été discutés.

L’avenir de ce différend reste à déterminer, alors que le Vatican et les partisans du Chemin synodal continuent de travailler à résoudre leurs différences. En attendant, le chemin vers une Église plus synodale en Allemagne reste un sujet de débat et de controverse au sein de la communauté catholique.

Source aci

Recevez chaque jour notre newsletter !