Depuis 2000 ans

Togo : la cathédrale du Sacré-Coeur de Lomé fête ses 120 ans

Etendard de l’évangélisation du Togo, comme le rappelle la presse locale, la cathédrale de Lomé vient de fêter ses 120 ans.

À l’occasion de cet anniversaire, Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan, archevêque de Lomé a présidé, dimanche 4 septembre, une célébration eucharistique au cours de laquelle il a affirmé que « cette église cathédrale doit être pour notre peuple tout entier, une fontaine de grâce, de bénédiction, un lieu d’unité et de fraternité ».

L’histoire de la cathédrale est intimement liée à celle de l’évangélisation du Togo, commencée en août 1892 avec l’arrivée de cinq premiers missionnaires de la Société du Verbe Divin (SVD). La construction de l’édifice a débutée dix ans après leur arrivée, raconte le père Désiré Arsène Kangni Kpodar, administrateur de la cathédrale.

Sous la direction rigoureuse de l’un des missionnaires, les travaux ont duré dix-huit mois avec la participation de maçons et charpentiers togolais. Sur le plan architectural, la cathédrale est un édifice inspiré de l’architecture gothique de l’église de Steyl, une ville des Pays-Bas dont étaient originaires les cinq premiers missionnaires envoyés par leur fondateur, saint Arnold Janssen, après l’accord du Saint-Siège.

Le 21 septembre 1902, la nouvelle église était consacrée au Sacré-Cœur de Jésus par Mgr Albert, alors préfet apostolique de la Gold Coast (actuel Ghana). Cette consécration a fait de la cathédrale de Lomé la mère de toutes les églises du pays qui célèbre ainsi 130 ans d’évangélisation. « Ce lieu de prière doit être également entouré de beaucoup de respect, car il est habité par Dieu », a encore exhorté l’archevêque de Lomé dans son homélie“.

Recevez chaque jour notre newsletter !