Depuis 2000 ans

Attaque au Nigéria : les élèves d’une école catholique sauvés par leur directeur

DR - exaudi.org

L’école secondaire Father Angus Frazer Memorial a été le théâtre d’une attaque armée durant laquelle aucun élève n’a été tué ou enlevé grâce à l’intervention rapide du directeur.

Le père Iorapuu a déclaré que “des extrémistes non identifiés ont ouvert le feu sur l’école catholique mixte alors que les élèves dormaient à l’intérieur du bâtiment“, le père Emmanuel Ogwuche, a immédiatement couru pour éteindre toutes les lumières du bâtiment en entendant les coups de feu à l’extérieur, empêchant ainsi les assaillants d’entrer.

“Il y a eu tellement de coups de feu et ils ont tiré pendant très longtemps. Nous avons eu de la chance et le Seigneur a été gentil avec nous en ce sens qu’aucun élève n’a été touché”, a rapporté le père Moses Iorapuu, directeur des communications sociales du diocèse de Makurdi.

Un officier de sécurité et de défense civile du Nigeria qui se trouvait sur place “a sauté par-dessus la clôture” et “les hommes armés l’ont poursuivi, mais il a réussi à s’échapper” avec des blessures non mortelles.

Le père Iorapuu a déclaré que les élèves ont été « traumatisés » et « on craint » de nouvelles atrocités, soulignant : « Cette attaque était la première du genre que nous ayons vécue. Ils ont déjà attaqué des fidèles, des agriculteurs et des villageois, mais ils ont désormais intensifié leur jeu en attaquant une école“.

Face à la menace, l’école a été temporairement fermée et les élèves ont été évacués “comme une mesure préventive pour assurer la sécurité des enfants et éviter ce qui aurait pu être un désastre inimaginable”.

Les attaques récentes contre des écoles au Nigeria ont récemment suscité l’attention internationale. L’attaque du 7 mai est survenue peu après un voyage au Nigeria des représentants de la fondation Aide à l’Église en Détresse, lors duquel ils ont visité certaines des zones les plus touchées par la violence.

Source exaudi.org

Recevez chaque jour notre newsletter !