Depuis 2000 ans

[ IMAGES CHOCS ] Destruction d’une église en Mayenne

L’église Saint-Isle de Genest-Saint-Isle, située en Mayenne, était laissée à l’abandon depuis 2004 et jugée maintenant dans un état trop dégradé pour être restaurée. Elle a donc été retirée du service religieux et a commencé à etre démolie depuis le 13 février. Heureusement, la commune dispose d’une autre église en bon état, dédiée au culte à Saint-Genest.

Le Courrier de la Mayenne a rapporté que l’évêque, l’architecte des Bâtiments de France et le préfet ont tous donné leur accord pour la destruction de l’église Saint-Isle, qui est devenue dangereuse depuis son interdiction d’accès au public il y a 33 ans. Elle sera désacralisée et démontée car les coûts de restauration sont trop élevés pour la commune ou l’évêché. Les travaux commenceront le 13 février.

Au cours d’une réunion publique, la maire de Genest-Saint-Isle, Nicole Bouillon, a souligné que la décision n’a pas été facilement prise.

Il aurait mieux valu l’entretenir au lieu d’en arriver là, à cette résignation de circonstance ..

Les habitants présents ont été informés, à l’aide d’un diaporama, que l’édifice est trop endommagé pour être sauvé.

Les objets religieux seront répartis : la plupart sera renvoyée au diocèse de Laval, la cloche fondue à Laval sera placée dans une autre église de Mayenne sous la surveillance de la DRAC, quelques objets iront à l’abbaye de Clermont, et la clôture du chœur ainsi que les plaques commémoratives seront placées dans l’église Saint-Genest. La sépulture de Prosper Audroyer, probablement un ancien curé, sera transférée au cimetière.

Seuls les fondations de l’église seront conservées pour rappeler son histoire. Il n’est pas prévu de construire un nouveau lieu de culte en remplacement de l’église Saint-Isle.

Recevez chaque jour notre newsletter !