Depuis 2000 ans

Drôle de rencontre du Pape François …La fondation Soros, Clinton et toute sa clique…

L’ancien président Bill Clinton a été reçu par le pape François en audience privée à la résidence papale de la Casa Santa Marta le mercredi. La délégation de Clinton comprenait plusieurs personnalités américaines éminentes, dont Alex Soros de la fondation Open Society.

Clinton, qui consacre maintenant ses efforts à la philanthropie et aux affaires publiques, avait visité l’Albanie les 3 et 4 juillet et avait reçu du Premier ministre albanais une médaille de gratitude publique pour son soutien à l’Albanie et à l’intervention de l’OTAN dans la guerre du Kosovo, rapporte le site d’informations Euractiv.

Soros, fils du milliardaire financier et philanthrope George Soros, a accompagné Clinton en Albanie et au Vatican. Soros est le nouveau président de la fondation Open Society, un géant philanthropique fondé par son père.

L’ancien président Bill Clinton était accompagné d’une délégation comprenant son gendre Marc Mezvinsky, son camarade de chambre à Oxford et ancien secrétaire d’État adjoint, Strobe Talbot, et Alex Soros, président de la fondation Open Society.

Le pape a offert à Clinton une statue d’une femme tenant une colombe. Le pontife a déclaré qu’elle représentait « un travail pour la paix ».

Selon une vidéo publiée sur Twitter par Vatican News, Clinton a offert au pape François « un petit plateau avec le symbole des États-Unis ». Le bureau de Clinton a déclaré à CNA que le cadeau était un plateau en porcelaine personnalisé portant le sceau présidentiel. L’ancien président a également écrit une note personnelle au pontife.

Le Bureau de presse du Saint-Siège a décrit la rencontre dans un courrier électronique du 5 juillet comme une « audience privée » avec le président Bill Clinton et sa délégation. Des photos ont été fournies, mais aucune autre information.

Le bureau de Clinton a déclaré à CNA que Clinton avait remercié le pape François pour tout ce qu’il a fait pour l’Église et le monde.

Après la réunion, le pape François a salué la délégation accompagnant Clinton. Le groupe comprenait le gendre du président, Marc Mezvinsky, et Strobe Talbot, ancien camarade de chambre de Clinton à Oxford et ancien secrétaire d’État adjoint sous l’administration Clinton. L’actuel ambassadeur des États-Unis auprès du Saint-Siège, Joe Donnelly, n’était pas présent, selon le bureau de Clinton.

De notre coté nous nous interrogeons sur les raisons de cette rencontre, connaissant les positions ouvertement anti-chrétiennes et pro-avortement de la fondation Soros.

En effet les fondations Open Society et les groupes qui lui sont liés ont financé des efforts visant à légaliser l’avortement en Irlande, en Pologne, au Mexique et dans d’autres pays traditionnellement catholiques.

Le réseau Soros a également financé des efforts visant à modifier les priorités politiques des catholiques américains et à adopter une législation fortement pro-avortement.

Véritable loby mondial pro-avortement l’Open Society de George Soros mène régulièrement au Parlement européen des attaques contre les organisations conservatrices.

Les voies du Vatican sont parfois impénétrables…!

Recevez chaque jour notre newsletter !