Depuis 2000 ans

Le “Féminin Sacré” : le sacré profané,la femme abusée, l’arnaque assurée

Un article du Figaro nous a récemment introduit dans le monde mystérieux du «féminin sacré», un concept qui prétend être une invitation à mieux connaître son corps, mais qui semble surtout exploité à des fins lucratives.

La série télévisée «La Meilleure version de moi-même» a contribué à populariser cette notion, mais elle l’a également tournée en dérision. Malheureusement, derrière cette image de développement personnel, se cache une réalité beaucoup moins altruiste.

On apprend que Le «féminin sacré» s’est infiltré dans la sphère du développement personnel, où tout est à vendre. Des jeux de cartes à la sagesse féminine aux cours en ligne sur la «sexualité sacrée», le marché du «féminin sacré» est en plein essor. Des coachings à 3000 euros pour devenir une «leader» à des formations de coach en féminin sacré à 190 euros, ce concept est devenu une machine à générer de l’argent.

Le concept du «féminin sacré» a émergé des États-Unis et s’est répandu via les réseaux sociaux, mais il n’a pas de définition claire. Pour certaines, il s’agit de redécouvrir les valeurs féminines telles que l’intuition et la communication, que l’économie de marché aurait étouffées. Pour d’autres, il s’agit de reconnaître la préciosité de l’énergie féminine en lien avec la nature cyclique.

Ce concept prétend aider les femmes à mieux connaître leur corps pour mieux le respecter. Il s’appuie sur l’idée que la connaissance partagée des expériences féminines peut libérer les femmes de la domination masculine. Cependant, il semble que cette dimension politique soit désormais reléguée au second plan.

Le «féminin sacré» a été détourné par le mouvement du développement personnel, qui l’a transformé en un marché lucratif. Les femmes sont encouragées à utiliser leur vulnérabilité comme une force pour réussir dans un système qui les maltraite. Cette dérive inquiète certaines défenseuses du «féminin sacré», qui estiment que le concept a perdu son essence politique originelle.

A l’origine du ” féminin sacré”,Les Controverses Autour du Womb Blessing* de Miranda Gray : Entre Spiritualité et Opportunisme mercantile

Le Womb Blessing, une pratique créée par Miranda Gray, a suscité un mélange d’engouement et de critiques au fil des années. Cette méthode, censée apporter guérison et harmonie aux femmes à travers des rituels liés au cycle menstruel, soulève des questions profondes quant à ses véritables motivations et son impact réel.

L’Origine du Womb Blessing : Miranda Gray, autoproclamée « Moon Mother », prétend avoir reçu une révélation spirituelle en 2012, la poussant à développer le Womb Blessing, une pratique censée reconnecter les femmes à leur énergie féminine sacrée à travers des méditations et des bénédictions liées à leur cycle menstruel.

On pourrait conclure en affirmant que le «féminin sacré» semble avoir été trahi par ceux-là mêmes qui prétendent le promouvoir. Il est devenu un produit de consommation, exploité au service du capitalisme, au lieu de servir la libération des femmes.

Il est temps de remettre en question cette dérive commerciale et de revenir à l’essence du concept, en mettant l’accent sur la véritable émancipation des femmes…

*Traduction de Womb blessing : bénédiction de l’utérus

Extrait de la série télévisée «La Meilleure version de moi-même»

Recevez chaque jour notre newsletter !