Depuis 2000 ans

Le “plus bel homme d’Italie” abandonne sa carrière de mannequin pour devenir prêtre

Edoardo Santini


Le jeune Edoardo Santini, considéré comme “l’homme le plus beau d’Italie”, a décidé de mettre fin à sa prometteuse carrière de mannequin pour entrer dans un séminaire en vue de devenir prêtre.

Danseur, nageur, acteur… Ce sont là quelques-uns des rêves qu’avait Edoardo, un Italien de 21 ans qui a remporté le titre de l’homme le plus beau de son pays en 2019 après avoir remporté un concours national.

Ce prix lui a ouvert les portes du monde de la mode, et son avenir semblait tout tracé : il était destiné à devenir une grande star. Cependant, les plans de Dieu étaient différents. Edoardo allait continuer à briller, mais loin des projecteurs et des podiums.

Un premier pas courageux

Dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux le 23 novembre de cette année, Santini explique qu’il est en train de “devenir, si Dieu le veut, prêtre”.

Il raconte que ces dernières années, il a rencontré des gens qui, “en me montrant ce que signifie ‘être Église’, m’ont donné la force d’explorer cette question que je traînais depuis mon enfance”, mais dans laquelle, affirme-t-il, “je n’osais pas m’aventurer par peur”.

En janvier 2020, il a découvert “la vraie Église” et a commencé à parler de Dieu et de son appel à travers ses réseaux sociaux.

“Vivre en Dieu ne signifie pas s’enfermer dans l’église, mais vivre sa propre vie de manière plus épanouissante”, a-t-il déclaré à ses plus de onze mille abonnés sur Instagram.

Il a également expliqué l’opposition de sa grand-mère, qui “attendait autre chose” de son petit-fils. Cependant, il a réitéré qu’il ne se sentait pas “seul” dans sa décision et qu’il en avait “assez de satisfaire la volonté des autres et de publier des photos où je semblais être sûr et heureux”.

Le jeune homme de la région de la Toscane a fait “un premier pas” l’année dernière en allant vivre avec deux prêtres, ce qu’il décrit comme “la plus belle expérience de ma vie”.

Vivre au quotidien avec les prêtres lui a permis de “trouver dans la vie quotidienne la réponse qu’il attendait, qui lui est venue d’en haut”.

“À la fin de l’année, il m’était naturel de demander à l’évêque d’entrer dans le cours préparatoire, l’année précédant la vie au séminaire. Et me voilà, étudiant la théologie et servant dans deux paroisses du diocèse de Florence”, explique-t-il dans sa vidéo.

Il affirme également avoir mis du temps à faire ce premier pas “par peur de ne pas être accepté”, et que prendre cette décision était quelque chose qui le “terrifiait” bien qu’il avoue s’être construit “plus de murs que ce qu’il y avait”.

Expérience lors des JMJ de Lisbonne

Sur son profil Instagram, Edoardo a également partagé son expérience lors de la Journée mondiale de la jeunesse (JMJ) à Lisbonne.

À travers différentes vidéos, il montre comment cette rencontre de jeunes a marqué un tournant dans sa vie.

Entre “rires, danses, sauts” et nouvelles amitiés, Edoardo a découvert que “l’Église est belle”. Maintenant, à 21 ans et après avoir osé dire “oui” à l’appel du Seigneur, il affirme se sentir vraiment “heureux”.

source aci

Recevez chaque jour notre newsletter !