Depuis 2000 ans

Le Président Israélien dit vouloir protéger les catholiques en Terre Sainte

Dans un contexte de tensions croissantes entourant les lieux saints chrétiens en Israël, le président Isaac Herzog a réaffirmé l’engagement de l’État en faveur de la liberté religieuse lors d’une rencontre avec des représentants d’Églises chrétiennes.

Le président Herzog a rencontré les représentants à Haïfa le 9 août, où il a réitéré son soutien à la coexistence pacifique et à la sécurité des communautés religieuses dans le pays.

Au cours des dernières semaines, la communauté chrétienne de Haïfa a été secouée par des incidents impliquant des groupes juifs radicaux effectuant des incursions dans des lieux saints chrétiens.

Le président Herzog s’est rendu au monastère carmélitain de Stella Maris, directement touché par les tensions. Accompagné de son épouse et d’une délégation, il a prononcé des paroles réconfortantes pour apaiser les inquiétudes.

“Nous devons respecter les membres de toutes les religions, nous y sommes attachés depuis le début de notre existence. Aime ton prochain comme toi-même”, a déclaré le président Herzog, soulignant l’importance de la tolérance religieuse. Il a fermement condamné les actes extrémistes contre les confessions chrétiennes et a exprimé sa gratitude envers les forces de l’ordre pour leur sérieux dans la résolution de ces problèmes.

Le président Herzog a également adressé un message d’assurance aux chrétiens vivant en Israël ainsi qu’à la communauté internationale.

“Les communautés chrétiennes sont sûres, sécurisées et prospères en Terre Sainte”

, a-t-il conclu, mettant en avant l’importance de la coexistence harmonieuse.

Le patriarche de Jérusalem, le cardinal désigné Pierbattista Pizzaballa, a accueilli favorablement la visite présidentielle, exprimant sa gratitude pour le soutien apporté aux communautés chrétiennes. “Nous devons travailler ensemble pour renforcer le dialogue de solidarité et d’amour entre nous”, a déclaré le cardinal, soulignant l’importance de vivre en paix dans la région. Cette visite a également été considérée comme un symbole de la volonté collective de surmonter les défis et de promouvoir une compréhension mutuelle.

Dans le même temps, le président palestinien Mahmoud Abbas a également rencontré le cardinal Pierbattista Pizzaballa, exprimant sa fierté pour sa nomination en tant que cardinal de la Ville Sainte. Abbas a souligné l’importance du travail conjoint pour la paix et la justice dans la région, renforçant ainsi l’appel à la coexistence pacifique et à la compréhension mutuelle.

En conclusion, la visite du président Herzog et les discussions avec les représentants chrétiens et le patriarche de Jérusalem marquent un pas en avant vers la promotion de la tolérance religieuse et de la paix dans la région. Cette initiative vise à apaiser les tensions et à réaffirmer l’engagement envers la liberté religieuse dans un contexte où les communautés religieuses cherchent à coexister pacifiquement malgré les défis persistants.

Recevez chaque jour notre newsletter !