L’église Saint Jean-Baptiste du hameau de Fouillouse, située à Saint-Paul-sur-Ubaye. Cet édifice religieux est confronté à plusieurs défis, notamment en raison de sa proximité avec la rivière et de son emplacement en terrain pentu, le rendant vulnérable à la fonte des neiges, aux inondations et à des problèmes de stabilité. Heureusement, des travaux d’entretien ont été réalisés en 2013 pour stopper la dégradation de l’église.

Aujourd’hui, il est primordial d’entreprendre des travaux afin d’assurer la stabilité de l’édifice à long terme et de mettre en place un système d’assainissement durable. De plus, la restauration de la toiture est intégrée au projet, en privilégiant l’utilisation de matériaux anciens pour conserver son authenticité. À l’intérieur, des travaux de restauration sont également nécessaires pour préserver les décors peints qui ont été redécouverts en 2013 et qui sont aujourd’hui en danger de détérioration.

Il est crucial de prendre conscience que cette remarquable église de Fouillouse est en danger de fermeture définitive si nous n’agissons pas rapidement. Nous ne pouvons pas permettre la disparition de ce patrimoine exceptionnel.

Selon la tradition orale, les habitants de la commune auraient vendu un alpage pour financer la construction de l’église dédiée à Saint Jean-Baptiste en 1575. Avant la Révolution, la paroisse de Fouillouse relevait du diocèse d’Embrun dans les Hautes-Alpes, mais malheureusement, un incendie a détruit les documents écrits qui étaient conservés à l’archevêché. Au XIXe siècle, une confrérie de pénitents s’est établie dans la paroisse, et il semble qu’une confrérie du “Saint-Rosaire” existait déjà à Fouillouse en 1826.

En 2013, lors du déplacement du tableau de la Vierge aux sept Douleurs de Jean-Baptiste Jenta, des décors peints exceptionnels représentant la Vierge Marie enceinte ont été découverts. Ces fresques et peintures à la tempera, datant du XVIe siècle, ont été préservées au fil du temps grâce à des badigeons successifs. Cependant, il reste encore de nombreuses fresques intérieures à découvrir et à restaurer.

La commune de Saint-Paul-sur-Ubaye compte pas moins de 17 églises et chapelles, dont deux sont classées monuments historiques. L’église de Fouillouse occupe une place particulière dans cette riche collection.

Située dans la Haute Vallée de l’Ubaye, cette église est non seulement entourée d’un paysage naturel remarquable qui attire des milliers de touristes, mais

elle est également le berceau de la famille Grouès, dont le membre le plus célèbre était connu sous le nom de “l’Abbé Pierre”.

Une fois restaurée, cette église deviendra un lieu de pèlerinage sécurisé et accueillera des visiteurs de toute la vallée de l’Ubaye.

Rappelez-vous les paroles inspirantes de l’Abbé Pierre : “On n’est jamais heureux que dans le bonheur qu’on donne. Donner, c’est recevoir.”

source Fondation du Patrimoine

Print Friendly, PDF & Email


Je soutiens Tribune Chrétienne


Recevez chaque jour notre newsletter !


Print Friendly, PDF & Email