Depuis 2000 ans

Monseigneur Stanislas Lalanne désigné Commissaire apostolique pour l’Oratoire de France

Capture Youtube

Le Dicastère dédié aux Instituts de Vie Consacrée et aux Sociétés de Vie Apostolique a, par un décret, investi Mgr Stanislas Lalanne de la fonction de Commissaire apostolique auprès de l’Oratoire de France. Cette nomination fait suite à un rapport constitué sur la base de plusieurs réclamations concernant la communauté de vie apostolique de droit pontifical.

Au cours du mois de juillet de l’année en cours, un rapport fut soumis au Dicastère pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique après la réalisation d’une visite apostolique, initiée suite à l’arrivée de multiples plaintes à Rome ciblant l’Oratoire de France. En réponse aux conclusions de ce rapport, le dicastère a résolu de désigner un Commissaire apostolique, en la personne de Mgr Stanislas Lalanne, par décret.

Tout en maintenant sa responsabilité d’évêque du diocèse de Pontoise dans le Val d’Oise, Mgr Lalanne a reçu pour mission de la part du Saint-Siège d’accompagner les prêtres de la communauté de vie apostolique de droit pontifical et d’effectuer un examen complet de l’Oratoire de France.

Antérieurement, en juin 2022, Mgr Lalanne avait été mandaté par le Saint-Père pour mener une visite apostolique au diocèse de Strasbourg. Quelques mois après cette mission, Mgr Luc Ravel, l’archevêque de Strasbourg, avait remis sa démission de sa charge épiscopale.

L’Oratoire de France

Fondé à Rome en 1575, l’Oratoire a été introduit en France au XVIIe siècle, avant d’être dissous en 1792 puis restaurer en 1852. Il se consacre à des activités apostoliques diverses: éducation de la jeunesse, paroisses, recherche d’intellectuelle, aumôneries spécialisées.

Son parcours

Né le 3 août 1948 à Metz, en Moselle, Stanislas Lalanne est un prélat de l’Église catholique en France. Depuis 2013, il occupe la fonction d’évêque de Pontoise. Fils d’Albert Lalanne, officier du génie, et d’Odile Martin-Saur, il a été formé au Grand séminaire de Versailles, avant de continuer sa formation théologique au séminaire des Carmes. Son parcours académique l’a également mené à l’Institut catholique de Paris, à l’université Paris Sorbonne-Paris IV et à l’université de Tübingen en Allemagne, où il a acquis une maîtrise en théologie, une habilitation au doctorat dans la même discipline, et une licence d’allemand.

Stanislas Lalanne a enrichi son parcours par son passage à l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) entre 1992 et 1993, ce qui témoigne de son intérêt pour les questions de défense et de société.

Sa consécration sacerdotale a eu lieu le 8 novembre 1975 pour le diocèse de Versailles. Dévoué aux jeunes, il commence son ministère en tant qu’aumônier des collèges et lycées de Versailles, avant de prendre en charge le service diocésain des aumôneries de l’enseignement public et d’être aumônier des étudiants. Il élargit par la suite son service à l’échelle nationale en tant que secrétaire de la commission épiscopale de l’enseignement catholique et directeur du Centre national de l’enseignement religieux, supervisant la rédaction de divers textes catéchétiques.

Revenu à Versailles, il a assumé des fonctions paroissiales en tant que curé à Sainte-Pauline du Vésinet et à Élancourt-Maurepas. Il a également marqué le paysage médiatique en tant que directeur du centre de presse des Journées mondiales de la jeunesse en 1997 à Paris, et par ses rôles de vicaire épiscopal pour la communication, secrétaire général adjoint et porte-parole, puis secrétaire général de la Conférence des évêques de France.

Son épiscopat commence le 4 avril 2007 en tant que 9e évêque de Coutances-et-Avranches, où il a été consacré dans la cathédrale Notre-Dame de Coutances. Sa participation active à la Conférence des évêques de France se poursuit par son élection au comité études et projets et par sa nomination en tant qu’évêque de Pontoise en 2013.

Au sein de la curie romaine, il a servi en tant que consultant du conseil pontifical pour les communications sociales et a été impliqué dans la Commission épiscopale financière de la Conférence des évêques de France.

Le pape François l’a nommé au secrétariat pour la communication du nouveau Dicastère pour l’information et la communication du Vatican en 2016, renforçant son engagement dans les médias et la communication au sein de l’Église.

Le 7 novembre 2023, il est nommé commissaire apostolique de l’Oratoire de France, une responsabilité attribuée après des plaintes nécessitant une intervention directe du Saint-Siège.

L’évêque Lalanne a été honoré en tant que Chevalier de la Légion d’honneur le 14 juillet 2005, reconnaissant ainsi ses services distingués à la nation et à l’Église.

Auteur de plusieurs ouvrages, il a contribué à “Le nouveau Théo”, une encyclopédie catholique pour tous, et a partagé ses réflexions et son expérience dans “Un évêque se confie” et “Vivre et espérer”.

Il s’est exprimé sur la nécessité d’une catéchèse moderne qui s’aligne avec l’actualité et les expériences des jeunes. Sa position sur la pédophilie, sujet de vif débat, a été clarifiée après des déclarations controversées, affirmant la gravité du péché de pédophile.

Recevez chaque jour notre newsletter !