Depuis 2000 ans

Pèlerinage de Chartres : Un nombre d’inscriptions sans précédent …

Selon les informations fournies par l’association Notre-Dame de Chrétienté, organisatrice du pèlerinage annuel à Chartres lors de la Pentecôte, l’édition 2023 connaît une affluence record en termes d’inscriptions.

Pas moins de 16 000 pèlerins sont actuellement en train de se préparer pour rejoindre Chartres depuis Paris du 27 au 29 mai prochains.

Il est intéressant de constater que ni le motu proprio Traditionis custodes ni le rescrit publié le 21 février 2023, qui imposent des restrictions sur l’utilisation du rite tridentin auquel Notre-Dame de Chrétienté est attachée, n’ont réussi à décourager les fidèles. Au contraire, le nombre de pèlerins se dirigeant de Notre-Dame de Paris à Notre-Dame de Chartres lors de la Pentecôte 2023 atteint un niveau jamais atteint auparavant.

Odile Téqui, responsable de la communication au sein de Notre-Dame de Chrétienté, se réjouit de cette situation exceptionnelle. L’association, qui a célébré son 40e anniversaire l’année précédente, attire de plus en plus de pèlerins chaque année. Alors que le nombre de participants augmentait de 10% annuellement au cours des sept dernières années, comme l’a expliqué Jean de Tauriers, président de l’association l’année dernière, l’édition 2023 enregistre une augmentation de 33%. Cette forte affluence a obligé les organisateurs à clôturer les inscriptions quinze jours avant le début du pèlerinage. Il convient de noter que l’année précédente, le nombre de pèlerins s’élevait à 12 000, tandis que cette année, ils seront donc 16 000 à se rendre à Chartres.

Bien que le nombre de prêtres et de religieux (300 personnes) ainsi que celui des pèlerins étrangers (1 400 venant de 21 pays différents) reste relativement stable, ce sont principalement les adultes (10 000) et les familles qui viennent grossir les rangs des pèlerins. L’âge moyen des participants cette année est de 20,5 ans. De plus, on observe une augmentation du nombre de “Anges gardiens”, des pèlerins qui ne marchent pas mais qui se joignent spirituellement au pèlerinage, leur nombre passant de 5 000 à 6 000 cette année.

Odile Téqui souligne qu’il s’agit d’une participation historique. Selon elle, la liturgie traditionnelle semble répondre à un désir, potentiellement renforcé ces derniers temps, de transcendance, de catéchisme solide, de calme et de profondeur. Les nouveaux convertis ou les personnes ayant retrouvé la foi, qui participent au pèlerinage, témoignent également de la joie et de l’accueil qu’ils y trouvent, confie-t-elle à Aleteia.

Recevez chaque jour notre newsletter !

Lire aussi :