Religieuse (+1947)

Joséphine Bakhita, connue aussi comme la Mère Noire pour ceux qui l’aimaient, était une figure africaine d’espoir et de foi. Née au Soudan, elle a connu l’esclavage avant de trouver sa liberté et sa vocation religieuse.

Son parcours a été marqué par sa conversion au christianisme et son engagement en tant que religieuse dans l’ordre des Filles de la Charité à Venise. Elle a consacré le reste de sa vie à servir les autres, notamment dans la région de Vicence, où elle est décédée en 1947.

Sa vie inspirante a été reconnue par l’Église catholique, et elle a été béatifiée en 1992 puis canonisée en l’an 2000 par le pape Jean Paul II. Son exemple de bonté et son zèle missionnaire ont continué à toucher les cœurs, encourageant même le pape François à exhorter à se libérer de toute forme de servitude en se référant à elle.

Son histoire a été immortalisée dans des livres et des documents visuels, soulignant son dévouement. Dans ses prières, elle exprimait le désir ardent de voir son peuple connaître la bonté de Jésus, un appel profond qui résonne encore aujourd’hui dans les cœurs de ceux qui la vénèrent.

Print Friendly, PDF & Email


Je soutiens Tribune Chrétienne


Recevez chaque jour notre newsletter !


Print Friendly, PDF & Email