Tribune Chrétienne

Depuis 2000 ans

Saint Vincent de Paul:”Seigneur, si tu étais à ma place, que ferais-tu cette fois ?”

Fils de Jean de Paul et Bertrande de Moras, il est le troisième de six frères.Saint Vincent de Paul est né le 24 avril 1581 dans une petite maison rurale à la périphérie du village de Pouy, à environ cinq kilomètres de la ville de Dax, dans les Landes du sud-ouest de la France.

Dans son lieu de naissance connu aujourd’hui sous le nom de berceau de Saint Vincent de Paul, se trouve une modeste construction de briques et de poutres en bois, très similaire à la maison dans laquelle Vincent est né en avril 1580 ou 1581.

La condition modeste de la famille pousse très vite Vincent à contribuer à l’économie familiale en tant que berger de moutons et de cochons.Rapidement il montre aussi des signes d’une intelligence alerte, ce qui fit penser à son père que ce fils pouvait très bien « faire une carrière » …

Il suit son enseignement primaire et secondaire à Dax, puis étudie la philosophie et la théologie à Toulouse pendant sept ans. Il a également fait des études à Saragosse.Il est ordonné très jeune, à l’âge de vingt ans, avec l’intention de devenir curé immédiatement et de pouvoir ainsi aider sa famille.

Il semble qu’en 1606, il soit capturé par des pirates lors d’un voyage à Narbonne et vendu comme esclave en Tunisie, bien qu’il ait réussi à s’échapper et à rentrer en France.

Saint Vincent de Paul a servi pendant vingt ans comme curé et aumônier d’une famille aristocratique. De plus, il était aumônier général des galères françaises et travaillait pour le compte des galériens.

En 1617, il fonde à Châtillon-les-Dombes, près de Lyon, la première Confrérie de la Charité, composée de femmes aisées vouées au secours des malades et des pauvres.En 1622, Saint François de Sales le nomme supérieur des couvents parisiens de l’ordre de la Visitation de Sainte-Marie.

Avec l’aide de la famille pour laquelle il travaille comme aumônier, il fonde la Congrégation de la Mission, vouée à la prédication parmi les paysans des domaines familiaux, et établit en 1626 une de ses communautés au Collège des Bons-Enfants à Paris.

Il crée également la congrégation des Sœurs de la Charité, qui se forme en 1633 avec à sa direction Sainte Louise de Marillac : La fondation des hôpitaux de Paris leur est due.

Saint Vincent de Paul est mort à Paris le 27 septembre 1660.

Le Cœur du Père des Pauvres

À sa mort, son cœur est prélevé et placé dans une urne conservée à la Maison mère des Filles de la Charité à Paris. Depuis lors, la dévotion à son cœur, appelée “Cœur du Père des Pauvres”ne cesse de croître.

Saint Vincent de Paul est considéré comme précurseur de la Doctrine Sociale de l’Eglise.

 Béatification : 12 août 1729 par Benoît XIII – Canonisation : 16 juin 1737 par Clément XII, nommé patron des œuvres caritatives en 1885.

 Fête : 27 septembre.

La prière est à l’âme ce que la nourriture est au corps“.Saint Vincent de Paul.

Recevez chaque jour notre newsletter !

Lire aussi :