Depuis 2000 ans

Solennité de l’Immaculée Conception

Chaque 8 décembre, l’Église catholique célèbre la solennité de la Bienheureuse Vierge Marie.

C’est une célébration très importante pour les chrétiens du monde entier, dans laquelle le plan divin par lequel la Mère de Jésus a été préservée du péché originel dès le moment même de sa conception est rappelé avec gratitude et joie.

Le Dogme

Chaque être humain à partir du moment où il est invité à l’existence porte sur lui le fardeau du péché commis par nos premiers parents, Adam et Eve. Marie, au contraire, au tout début de sa vie, a été protégée du mal qui est entré dans le monde, conséquence de l’abus de la liberté humaine. Elle a été purifiée de cette faute qui ne peut être acquittée que par la grâce du baptême.

Que Marie jouisse d’un tel privilège ne se comprend que dans le cadre du plan divin de salut. Et c’est en vertu dudit plan, dont le centre est le Christ, que l’Immaculée Conception de notre Mère est un fait incontournable ; C’est pourquoi l’Église a cru bon de l’ériger en dogme de la foi : tout catholique est tenu de croire et de défendre cette certitude, conservée par l’Église comme un don unique.

Un peu d’histoire

L’Église a conservé depuis ses débuts la certitude que Marie est “Immaculée”, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de péché en elle.

C’est au milieu du XIXe siècle que le pape Pie IX, après avoir reçu de nombreuses demandes d’évêques et de fidèles du monde entier, en pleine communion avec toute l’Église, proclama la bulle « Ineffabilis Deus » (Dieu ineffable) avec laquelle il décrète ce dogme marial :

« Que la doctrine qui soutient que la Bienheureuse Vierge Marie a été préservée de toute tache de culpabilité originelle au premier moment de sa conception par la grâce et le privilège singuliers de Dieu Tout-Puissant, dans l’attention aux mérites du Christ Jésus, Sauveur du genre humain , est révélée par Dieu et doit donc être fermement et constamment crue par tous les fidèles…” (Pie IX, “Ineffabilis Deus”)

Le jour choisi pour la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception fut le 8 décembre 1854. A cette occasion, des centaines de pigeons voyageurs furent envoyés de Rome portant le texte de la grande nouvelle. On pense que quelque 400 000 églises catholiques à travers le monde ont sonné les cloches en l’honneur de la Mère de Dieu.

Quelque trois ans plus tard (1857), à Lourdes (France), la Vierge Marie apparaît à une humble bergère, Sainte Bernadette Soubirous, à plusieurs reprises. Dans l’un d’eux, elle s’est présentée avec ces mots : « Je suis l’Immaculée Conception ».

Actuellement, des milliers d’églises- répartis sur les cinq continents – sont dédiés à “l’Immaculée Conception” ; et des millions de fidèles qui lui professent une dévotion particulière.

Source aci

Recevez chaque jour notre newsletter !