Depuis 2000 ans

Une église vandalisée à Bordeaux

Un acte de vandalisme a eu lieu dans la soirée de dimanche sur l’église du Sacré-Cœur à Bordeaux. Plusieurs tags avec des messages anti-chrétiens ont été inscrits sur les murs de l’édifice religieux, tels que «Lucifer a raison», «Diable, emmène-moi avec toi», et «Thank you Satan». Les auteurs de ces dégradations ont également allumé un feu de détritus devant la porte de l’église. L’intérieur de l’église a également été vandalisé, avec des inscriptions offensantes et vulgaires sur les portes en bois.

Le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, a exprimé son indignation face à cet acte de vandalisme. Il a dépêché son adjoint aux cultes, Laurent Guillemin, auprès du père Benoît Davos pour lui apporter le soutien de la ville. Le préfet de la Gironde, Étienne Guyot, a également condamné ces actes intolérables sur Twitter.

Le diocèse de Bordeaux a porté plainte contre X et une enquête a été ouverte par la Direction départementale de la sécurité publique. Les caméras de surveillance seront exploitées et les voisins seront interrogés. La police soupçonne que ces dégradations ont été commises sous l’influence de l’alcool.

Nous attendons que les autorités prennent des mesures pour protéger les églises de France et prévenir de tels actes de vandalisme à l’avenir.

Recevez chaque jour notre newsletter !

Lire aussi :