Depuis 2000 ans

[ Semaine Sainte ] Appel à la coopération d’Israël

Les principales Églises chrétiennes de Jérusalem ont appelé Israël à coopérer pour garantir la sécurité et la liberté religieuse des chrétiens en Terre sainte à l’approche de Pâques, alors qu’elles sont préoccupées par une “escalade de violence”. Cette année, comme en 2022, les fêtes de Pâques chrétiennes et juives coïncident avec le mois du Ramadan, et les célébrations importantes pour chacune des trois religions se déroulent dans la Vieille Ville de Jérusalem.

Dans un communiqué commun, les “patriarches et dirigeants des Églises à Jérusalem” ont demandé aux “autorités responsables de travailler en coopération et conjointement avec [eux] afin d’assurer la sécurité, l’accès et la liberté de religion de la communauté chrétienne locale et des millions de pèlerins chrétiens qui visitent chaque année la Terre sainte”. Le texte dénonce “une escalade de violence” et évoque des attaques contre les églises, des lieux saints profanés et des croyants empêchés de participer à des cérémonies.

Les chrétiens de Jérusalem se plaignent de violences quasi-quotidiennes, d’agressions physiques et de profanations de sanctuaires qu’ils attribuent à des groupes extrémistes juifs. Ils dénoncent l’impunité de ces groupes, renforcée par la présence de ministres d’extrême droite au sein du gouvernement israélien depuis fin décembre. Les Églises craignent que les chrétiens ne puissent accéder à leurs lieux saints pour Pâques et dénoncent une discrimination claire de la part des autorités israéliennes envers les chrétiens.

Recevez chaque jour notre newsletter !