Tribune Chrétienne

Depuis 2000 ans

[ Etats-Unis] La transmission de la foi chrétienne est une réalité

La Société biblique américaine a réalisé une étude qui révèle que la majorité des enfants élevés par des mères chrétiennes conservent leurs croyances lorsqu’ils deviennent adultes.

L’étude a révélé que 73 % des jeunes qui ont été élevés dans la foi protestante en tant qu’enfants se définissent soit comme protestants adultes, soit comme “chrétiens autres”. Seulement 4 % de la population est devenue catholique, et 19 % s’identifient actuellement comme athées, agnostiques ou “sans religion”.

La recherche de la Société biblique américaine révèle la persistance du christianisme chez les enfants de mères chrétiennes.

Selon l’article de Christian Headlines, 57 % des personnes qui ont été élevées dans la foi catholique continuent de pratiquer leur religion à l’âge adulte.

Un cinquième, soit 21 %, s’identifient maintenant comme athées, agnostiques ou “sans religion”, tandis que 6 % sont passés au protestantisme et 14 % se déclarent “chrétiens autres”.

L’étude fait référence au verset biblique Proverbes 22:6, qui encourage les parents à guider leurs enfants dans la bonne direction afin qu’ils y restent même à un âge avancé. Ce verset a représenté un défi et un réconfort pour de nombreux parents chrétiens au fil du temps. Les statistiques récentes corroborent ce verset, mettant en avant le rôle important des mères dans la formation de la croissance spirituelle de leurs enfants.

D’autre part, 32 % des adultes qui ont grandi sans religion ou qui ont des opinions athées se sont convertis au christianisme.

Le rapport sur “l’état de la Bible” conclut en reconnaissant le rôle essentiel des mères dans l’histoire chrétienne. Il met en évidence des exemples de la Bible, tels que Timothée, qui a été influencé par la foi de sa mère Eunice et de sa grand-mère Loïs. Le rapport souligne également la gratitude de l’évêque Augustin envers sa mère Monica pour ses prières ferventes, ainsi que l’appréciation des réformateurs John et Charles Wesley pour les conseils prodigués par leur mère Susanna.

Selon l’article partagé dans Christianity Daily, l’événement “God is Love Takeover”, destiné à promouvoir le rassemblement et à inspirer un sentiment de renouveau s’est déroulé avec succès début mai.

La réunion comprenait plusieurs événements tels qu’une “marche de l’amour”, différents intervenants, ainsi qu’une tente de prière et de guérison. Inspiré par la vague de revivalisme qui balayait le pays à l’époque, son objectif était de favoriser l’amour et l’unité pour contrebalancer le sentiment de haine prédominant à l’échelle nationale.

De nombreuses personnes ont exprimé leur intérêt pour l’organisation d’événements similaires dans leurs propres villes alors que cet esprit de renouveau se répandait à travers le pays. Les récents événements à l’Université Asbury dans le Kentucky, témoignant du désir croissant d’amour et d’harmonie dans une société divisée, ont largement inspiré cette vague de renouveau.

Le “God is Love Takeover” visait à symboliser l’amour et l’espoir pour les différents groupes rassemblés à New York, instaurant un sentiment de communauté. L’occasion incarnait les croyances fondamentales du mouvement Loved by God, selon lesquelles un changement transformationnel peut être atteint par l’amour.

Source christianitydaily

Recevez chaque jour notre newsletter !

Lire aussi :