Tribune Chrétienne

Depuis 2000 ans

Jessica Hanna, une mère catholique, donne sa vie pour protéger son enfant à naître

Jessica Hanna, une mère catholique de quatre enfants et fervente défenseure de la vie, est décédée le 6 avril pour protéger son enfant à naître, comme l’a annoncé sa famille.

Son époux, Lamar, a partagé cette triste nouvelle sur le compte Instagram de Jessica, où elle était connue sous le pseudonyme @blessed_by_cancer.

« À 20h02 le samedi 6 avril, mon épouse bien-aimée Jessica est paisiblement partie vers sa récompense éternelle », a écrit Lamar Hanna. « Entourée de sa famille aimante, elle a rendu son dernier souffle, après avoir reçu l’extrême-onction et le pardon apostolique du Père Canon Sharpe. Le cancer était tout simplement trop agressif. Jessica a fait face à ses derniers jours avec une sérénité remarquable, sans jamais perdre courage. Veuillez garder notre famille dans vos prières. »

En 2022, Jessica avait partagé son témoignage pro-vie avec « EWTN Pro-Life Weekly ». Deux ans auparavant, alors qu’elle était enceinte de 14 semaines de son dernier enfant, Thomas, elle avait reçu un diagnostic de cancer du sein. Malgré les recommandations de plusieurs médecins d’avorter, elle avait courageusement refusé.

Suite à une intervention chirurgicale, les médecins lui avaient annoncé que la tumeur mesurait 13 centimètres et que le cancer s’était également propagé à 43 ganglions lymphatiques de la région. En raison de sa grossesse, il était impossible de procéder à des examens pour vérifier si le cancer s’était étendu ailleurs dans son corps.

Femme de foi, Jessica s’était tournée vers sa religion pour trouver la force nécessaire. Elle avait une dévotion particulière pour le Bienheureux Père Solanus Casey. Pendant son combat contre le cancer du sein, elle se rendait régulièrement sur la tombe de Casey, située dans la région de Detroit, après chaque séance de chimiothérapie.

Après avoir donné naissance à son fils, les résultats des examens médicaux de Jessica étaient revenus clairs, sans signe de propagation du cancer à d’autres organes ou ganglions lymphatiques. Elle attribuait ce miracle à l’intercession du Père Casey. Cependant, en 2022, le cancer est revenu, cette fois-ci au stade 4.

Au moment de son diagnostic initial, Jessica ressentait un appel de Dieu à quelque chose de plus grand. Incertaine de son avenir, elle avait décidé de partager son parcours sur les réseaux sociaux, créant ainsi une communauté de prière où elle offrait sa souffrance pour les intentions de ses abonnés.

« Je traverse mon Vendredi Saint. Pendant ce Carême, j’ai dû faire face à des problèmes cardiaques urgents, nécessitant un drainage et une intervention chirurgicale autour du cœur. Je suis passée de l’unité de soins intensifs à une chambre régulière, avec une autre opération au poumon et de nombreuses complications », écrivait-elle.

« Ma souffrance est une offrande en retour à Dieu, pour expier les péchés de ma vie et pour participer à l’œuvre rédemptrice du Christ pour le salut des autres », expliquait-elle.

Jessica laisse derrière elle son époux et leurs quatre enfants. Priez pour sa famille ainsi que pour l’âme de notre sœur catholique.

Source EWTN

Recevez chaque jour notre newsletter !

Lire aussi :