Depuis 2000 ans

Le cardinal Burke à Paris pour l’anniversaire de SOS Chrétiens d’Orient

C’est à l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile de Paris que le cardinal Burke à célébré une messe pontificale pour les 10 ans de l’association SOS Chrétiens d’Orient.

Le parcours du cardinal Burke

Raymond Leo Burke, né le 30 juin 1948 à Richland Center aux États-Unis, est un prélat catholique américain.

Il a été consacré évêque de La Crosse en 1995, puis est devenu archevêque de Saint-Louis dans le Missouri en 2004. En 2010, il a été appelé à Rome par le pape Benoît XVI pour devenir préfet du tribunal suprême de la Signature apostolique, ce qui lui a valu d’être élevé au rang de cardinal. En 2014, le pape François l’a nommé Cardinalis patronus (cardinal protecteur) de l’ordre souverain de Malte, bien que cette position ait été réduite à un simple titre en 2016, avec la nomination d’un Délégué spécial apostolique pour cet ordre. Le 19 juin 2023, le Pape a nommé le cardinal Gianfranco Ghirlanda Cardinalis patronus de l’Ordre de Malte.

Il a été ordonné prêtre à la basilique Saint-Pierre par Paul VI en 1975. Par la suite, il a occupé le poste de recteur à la cathédrale Saint-Joseph-Artisan de La Crosse, dans le Wisconsin, tout en enseignant la religion à l’école secondaire Aquinas de cette ville. En 1989, il a été nommé membre du Tribunal suprême de la Signature apostolique par Jean-Paul II

Raymond Burke a été nommé évêque de La Crosse le 10 décembre 1994, consacré à Rome par Jean-Paul II le 6 janvier 1995, et installé en tant qu’évêque de La Crosse le 22 février 1995. Par la suite, il a été nommé archevêque de Saint-Louis le 2 décembre 2003, succédant au cardinal Justin Francis Rigali. Il a pris ses fonctions à Saint-Louis le 26 janvier 2004 et a reçu le pallium des mains de Jean-Paul II le 29 juin 2004.

En tant qu’archevêque de Saint-Louis, il a reçu deux fois le titre honorifique de docteur en lettres humaines, d’abord de l’Université Ave Maria, puis du Christendom College.

En 2008, Benoît XVI l’a nommé membre de deux congrégations du Vatican : le Conseil pontifical pour les textes législatifs et la Congrégation pour le clergé. Le 27 juin 2008, le pape l’a également nommé préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique, remplaçant ainsi le cardinal Agostino Vallini.

Raymond Burke est devenu cardinal sous le pontificat de Benoît XVI lors du consistoire du 20 novembre 2010, avec le titre de cardinal-diacre de Sant’Agata de’Goti. Il a pris possession de sa diaconie le 5 février 2011. En plus de sa fonction de préfet du Tribunal suprême, il était membre de la Congrégation pour le clergé, du conseil pontifical pour les textes législatifs et de la Congrégation pour les évêques. En décembre 2013, François n’a pas renouvelé son mandat à la Congrégation pour les évêques.

Sous le pontificat de Benoît XVI, le cardinal Raymond Burke a encouragé une grande fidélité au magistère romain au sein de l’épiscopat américain. Il a défendu les valeurs pro-vie et soutenu la tradition liturgique. Il a également appuyé la création des chanoines réguliers de la Nouvelle Jérusalem et de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre.

Cependant, dès le pontificat de François, il a émis des doutes sur l’appartenance au magistère papal de l’exhortation apostolique Evangelii gaudium du pape François. Il s’est opposé publiquement à la conduite du synode sur la famille et est apparu comme un opposant conservateur aux réformes voulues par le pape. Son changement de poste de la curie au poste honorifique de Cardinalis patronus auprès de l’ordre souverain de Malte a été perçu par certains comme une sanction ou une mise à l’écart.

Il a particulièrement exprimé des préoccupations quant à l’influence prédominante des évêques allemands dans ce processus.

Dans sa préface du livre “The Synodal Process is a Pandora’s Box”, le cardinal a exprimé ses inquiétudes quant au Synode des évêques pour une Église synodale, le qualifiant de “révolution en cours destinée à redéfinir profondément la perception de l’Église d’elle-même”.

adapté de wikipedia

Intégralité de la messe pontificale

Recevez chaque jour notre newsletter !