Le cardinal Wilton Gregory, archevêque de Washington, a déclaré dimanche que le président Joe Biden “choisit” les aspects de la foi catholique à suivre, tout en étant “sincère” dans sa foi, mais en évitant certains des aspects “difficiles”. Le cardinal a exprimé ces opinions lors de l’émission d’information CBS “Face the Nation” pendant le dimanche de Pâques.

Interrogé sur la fréquentation régulière de la messe par Joe Biden et son engagement envers la foi, le cardinal Gregory a reconnu la sincérité de Biden quant à sa foi mais a souligné qu’il choisissait sélectivement les dimensions de la foi à mettre en avant, tout en ignorant ou contredisant d’autres parties.

Il a utilisé l’expression de “cafétéria catholique” pour décrire ce phénomène.

Monseigneur Gregory a ensuite abordé la question de l’avortement, affirmant que Joe Biden choisissait d’ignorer certains aspects de la foi, notamment en ce qui concerne les questions de vie.

Il a souligné que les problèmes de la vie commencent dès le début et que soit on respecte la vie dans toutes ses dimensions, soit on doit se retirer et dire qu’on n’est pas pro-vie.

Le cardinal a également commenté les propos de Biden lors de son discours sur l’état de l’Union, où il s’est engagé à rétablir une règle nationale sur l’avortement de type Roe v. Wade s’il était réélu.

Le prélat a déclaré qu’il ne serait pas surpris si le Pape François confrontait Joe Biden sur sa position pro-avortement, soulignant que le Pape engage les gens sans les attaquer, les invitant à répondre à leurs meilleurs anges.

Print Friendly, PDF & Email



Recevez chaque jour notre newsletter !


Print Friendly, PDF & Email