Dans des extraits de son livre “Le Successeur” publiés par le journal espagnol ABC, le pape François révèle des détails fascinants sur le conclave de 2005. Il déclare avoir été manipulé dans une tentative pour bloquer l’élection du cardinal Joseph Ratzinger, bien qu’il soutenait en réalité la candidature de ce dernier.

Le pape François explique : “Il était mon candidat”. Il révèle que son nom a été utilisé dans une manœuvre orchestrée par un groupe anonyme de cardinaux, visant à bloquer l’élection de Ratzinger. François déclare avoir réalisé la manipulation dès le deuxième jour du scrutin et avoir demandé à un cardinal de cesser de le soutenir.

Si François avait continué à obtenir le soutien des cardinaux, Ratzinger n’aurait pas pu atteindre le seuil nécessaire pour être élu, conduisant probablement à la recherche d’un candidat alternatif.

Le pape François insiste sur le fait que Ratzinger était le candidat le plus approprié pour cette période de transition après le pontificat dynamique de Jean-Paul II. Il exprime également son soulagement que Ratzinger ait été élu et non lui-même, car il estime qu’il aurait été incapable de gérer les défis de la papauté à l’époque.

Ces révélations offrent un aperçu intrigant des coulisses du conclave de 2005 et des tensions politiques qui ont accompagné l’élection du pape Benoît XVI.

Source Cna

Print Friendly, PDF & Email



Recevez chaque jour notre newsletter !


Print Friendly, PDF & Email