Depuis 2000 ans

Le premier “mariage” cathogay, célébré dans l’église de Saint Vincent de Paul de Chicago…le début d’une longue série ?

Capture Youtube


Les premières “noces” homosexuelles à “la sauce catholique” ont été célébrées à l’église Saint Vincent de Paul de Chicago le 22 avril dernier, les protagonistes sont le père Joseph Williams et deux lesbiennes (dont une méthodiste)… Une conséquence inévitable de Fiducia Supplicans ?

Le père Joseph S. Williams, curé de l’église Saint Vincent de Paul à Chicago, dans l’archidiocèse dirigé par le cardinal Blase Cupich ; Kelli Beard, ministre méthodiste et Myah Knight, qui se définit comme une « personne QTBIPOC », pire qu ‘un nom de code…. soit une « personne queer, trans, noire, indigène de couleur », qui se concentre sur la « navigation de l’identité sexuelle et de genre ». En 2022, elle a lancé un soi-disant « groupe de soutien au traumatisme religieux ».

Lors de la célébration, qu’ils ont considérée comme un véritable mariage selon le texte utilisé et les gestes qui ont accompagné la lecture…. le père Williams, portait une étole et a dit :

« Vous engagez-vous librement à vous aimer comme de saintes épouses [holy spouses]? ».

Beard : « Oui, je le veux ».

Knight : « Oui, je le veux ».

P. Williams : « Dieu aimant, augmente et consacre l’amour que Kelli et Myah éprouvent l’une pour l’autre. Les anneaux qu’elles se sont échangés sont le signe de leur fidélité et de leur engagement. Qu’elles continuent de prospérer dans ta grâce et bénédiction. Nous te le demandons par Christ notre Seigneur ».

Et enfin, en traçant sur le couple, en habits de cérémonie, un signe de croix, le prêtre a prononcé les mots suivants :

« La bénédiction de Dieu soit sur vous, Père, Fils et Saint Esprit ».

Pour prouver que c’était, dans l’intention des présents, un véritable mariage, on peut lire le commentaire de la ministre méthodiste Beard, qui a écrit sur son compte Instagram : « Myah a toujours voulu se marier dans la chapelle de son Alma Mater, alors je l’ai surprise avec une bénédiction pour notre mariage ! ». La ” mariée” Beard a également inclus dans le commentaire du post vidéo des hashtags significatifs : #bénédictionscatholiques, #mariagehomosexuel et #noceshomosexuelles.

Malgré tout cela, le père Williams, qui a explicitement référé au couple lesbien comme « épouses », a eu l’audace de déclarer : « Le Saint Père a dit que les couples de même sexe peuvent être bénis à condition que [cette bénédiction] ne reflète pas une situation matrimoniale… à condition qu’il soit clair qu’il ne s’agit pas d’un mariage ».

Il semblait inévitable que ce “mariage” cathogay arrive tôt ou tard (et peut-être était-il déjà arrivé ailleurs sans que les réseaux sociaux puissent l’enregistrer) et qu’il arrive en un temps record : un peu plus de quatre mois après la publication de Fiducia Supplicans .

Adapté avec Nbussola

Recevez chaque jour notre newsletter !