Depuis 2000 ans

Miss Univers : l’Évêque lui exprime sa reconnaissance

Monseigneur Silvio Báez, en exil aux États-Unis depuis quelques années, a félicité et remercié Sheynnis Palacios, Miss Nicaragua, d’avoir remporté la couronne de Miss Univers 2023, apportant ainsi joie et espoir au “peuple souffrant” du pays d’Amérique centrale.

“#Nicaragua. Sheynnis Palacios, Miss Univers 2023, félicitations ! Merci d’avoir fait briller le nom de notre patrie dans ta beauté”, a écrit hier le prélat sur son compte de réseau social, après que Miss Nicaragua soit devenue la première reine de beauté de ce pays à remporter Miss Univers.

“Merci d’apporter de la joie à notre peuple qui souffre. Merci de nous donner de l’espoir en un avenir plus beau pour notre pays”

, s’est exclamé l’évêque à l’issue de la cérémonie de Miss Univers 2023 qui s’est déroulée au Salvador.

La nouvelle Miss Univers, Sheynnis Alondra Palacios Cornejo, est née à Managua le 30 mai 2000. Elle est mannequin, journaliste et promotrice communautaire nicaraguayenne. Elle a été élue Miss Teen Nicaragua 2016, Miss Monde Nicaragua 2021 et Miss Nicaragua 2023. Elle a étudié à l’Université d’Amérique centrale (UCA) et a joué au volleyball pendant ses années universitaires.

La situation actuelle au Nicaragua

Le Nicaragua est gouverné par la dictature de Daniel Ortega et de son épouse Rosario Murillo depuis 2007, et ces dernières années, ils ont mené une persécution féroce contre l’Église catholique.

Dans ce processus, le régime a fermé des universités comme l’UCA, gérée par les jésuites, a expulsé des religieuses comme les Missionnaires de la Charité, a fermé des institutions d’aide comme Caritas, a emprisonné des prêtres et des laïcs, entre autres agressions.

Selon le dernier rapport d’octobre de la chercheuse et avocate nicaraguayenne Martha Patricia Molina, intitulé “Une Église persécutée ?”, au moins 667 attaques contre l’Église catholique ont eu lieu entre avril 2018 et août 2023.

L’une des figures qui a été la cible de cette persécution est Monseigneur Rolando Álvarez, évêque de Matagalpa, qui est empêché de quitter sa maison par les autorités nicaraguayennes depuis le 4 août 2022.

Source ACI

Recevez chaque jour notre newsletter !

Lire aussi :