Depuis 2000 ans

[ Nigéria] Plus de 300 chrétiens massacrés

Plus de 300 chrétiens ont été massacrés dans un comté de l’État du Plateau, au Nigeria, depuis la mi-mai, dont deux pasteurs tués le dimanche (4 juin).

Dans le comté de Mangu, des terroristes fulanis ont tué le révérend Shadrack Ayuba de l’église de l’Assemblée de Dieu du Nigeria dans le village de Ntin Kombun et le révérend Mangmwos Tangshak Daniel de la Convention baptiste du Nigeria dans le village de Kantoma, a déclaré le révérend Timothy Daluk, président de la section de l’Association chrétienne du Nigéria (CAN) de la zone du gouvernement local de Mangu.

Le pasteur Daluk a déclaré dans une interview à Morning Star News à Mangu le mardi (6 juin) que depuis la mi-mai, les terroristes fulanis ont tué 300 chrétiens, déplacé 30 000 habitants, détruit 28 églises et 2 000 maisons et pillé 150 remorques de grains dans la zone du gouvernement local de Mangu.

Les habitants du village d’Ajin, près de la ville de Panya, ont déclaré que dans la nuit du dimanche (4 juin), des terroristes fulanis ont détruit des maisons et un bâtiment d’église du Church of Christ in Nations (COCIN).

“Les chrétiens de ce village qui ont survécu aux attaques ont été déplacés”

, a déclaré Moses Ayuba, un résident de la région.

Le révérend Emmanuel Haruna, président du conseil ecclésiastique du district de Mangu de l’Église évangélique de la victoire (ECWA), a déclaré qu’il avait connaissance de 49 chrétiens tués “par des terroristes et des éleveurs” dans le comté de Mangu le 16 mai.

“Priez avec nous pour l’intervention de Dieu”, a déclaré le pasteur Haruna.

Le révérend Jacob Dashop, président du conseil ecclésiastique provincial de Gindiri de la COCIN, a déclaré qu’entre le 15 et le 17 mai, plus de 200 chrétiens ont été tués lors d’attaques de bergers fulanis dans les villages du comté de Mangu,

Source Morning Star News

Recevez chaque jour notre newsletter !