Depuis 2000 ans

Pape François : un nouvel appel à la paix au Proche-Orient et en Ukraine

Le Pape François a renouvelé son appel à la paix au Proche-Orient lors de l’angélus du dimanche 22 octobre, exprimant sa préoccupation pour la situation en Israël et en Palestine, qui est plongée dans un conflit depuis le 7 octobre. Alors qu’Israël a intensifié ses frappes sur la bande de Gaza, le Souverain pontife a plaidé pour l’ouverture d’espaces humanitaires, la poursuite de l’aide humanitaire et la libération des otages.

Le conflit entre Israël et le Hamas dure depuis plusieurs jours, avec des conséquences tragiques pour de nombreuses personnes, dont près de 200 Israéliens retenus en otage. L’annonce d’une intensification des frappes israéliennes sur Gaza a suscité de vives inquiétudes à travers le monde.

Le Pape François a déclaré :

“Je suis très préoccupé, affligé, je prie et je suis proche de tous ceux qui souffrent, les otages, les blessés, les victimes et leurs familles.”

Il a également exprimé sa tristesse face à la grave situation humanitaire à Gaza, tout en notant que des lieux de culte tels que l’hôpital anglican et la paroisse grecque orthodoxe avaient également été touchés par les frappes récentes.

Le Vatican a souligné l’importance de continuer à faire parvenir de l’aide humanitaire à Gaza, où la situation est devenue de plus en plus désespérée en raison du blocus imposé par Israël depuis le 9 octobre. Le premier convoi d’aide humanitaire venant d’Égypte est arrivé à Gaza le 21 octobre, mais il ne représente qu’une fraction des besoins quotidiens de la population.

Le Pape François a conclu son appel en rappelant que “la guerre est toujours une défaite” et “une destruction de la fraternité humaine”. Il a exhorté toutes les parties à mettre fin au conflit et à rechercher la paix.

Le Souverain pontife n’a pas oublié l’Ukraine, qui est également en proie à des troubles, avec des bombardements russes persistants. Au moins six personnes ont été tuées et quatre blessées lors de tirs de missiles russes sur un dépôt postal dans la région de Kharkiv, dans le nord-est de l’Ukraine.

En signe de solidarité et de prière pour la paix, le Pape François a invité les fidèles à se joindre à une journée de prière, de jeûne et de pénitence le vendredi 27 octobre, ainsi qu’à partager un moment de prière à 18h00 sur la place Saint-Pierre.

Source Vatican News

Recevez chaque jour notre newsletter !