Tribune Chrétienne

Depuis 2000 ans

DR dbk.de
DR dbk.de

Rencontre tendue et attendue des évêques allemands à Rome

Une délégation d’évêques allemands est au Vatican ce vendredi pour des discussions sur les questions de réforme de l’Église d’Allemagne. Il s’agit du début d’un échange direct plus régulier cependant, les détails du contenu ne sont pas connus.

Le cardinal Víctor Manuel Fernández, avait indiqué fin février, en réponse à une demande, qu’il y aurait un échange entre la délégation allemande et des représentants de la Curie romaine le 22 mars. Il s’agit du premier rendez-vous d’une série de réunions dont les sujets ont été fixés lors d’une “rencontre chaleureuse que nous avons eue en octobre”.

Le Vatican a récemment rejeté à nouveau un projet central du Chemin synodal allemand. Ainsi, les cardinaux de la Curie, Víctor Manuel Fernández, Pietro Parolin et Robert Prevost, ont demandé que le vote sur les statuts du Comité synodal soit retiré de l’ordre du jour.

La lettre a été “portée à la connaissance du Pape et approuvée par lui”, indique la lettre en date du 16 février du Vatican, à laquelle les évêques allemands ont obéi. Ils “prennent au sérieux” la lettre de Rome et voient “la nécessité d’une bonne et réussie communication avec les responsables à Rome”, a déclaré le président de la Conférence épiscopale allemande, Mgr Bätzing, en février à Augsbourg.

Il fera “tout ce qui est en son pouvoir pour répondre aux préoccupations de Rome” et “en aucune manière limiter l’autorité de l’évêque, des évêques”, a ajouté Monseigneur Bätzing.

Malgré les réserves de Rome, la prochaine réunion du Comité synodal de l’Église catholique en Allemagne devrait néanmoins avoir lieu en juin, selon les informations actuelles. Pour poursuivre les travaux sur le fond, une réunion extraordinaire a été prévue cette semaine – le 20 mars, deux jours avant les entretiens au Vatican. Des membres de la Conférence épiscopale et du Comité central des catholiques allemands y participeront, a déclaré Monseigneur Bätzing.

Au cours des dernières années, le Vatican a déjà déclaré à plusieurs reprises que l’Église en Allemagne n’était pas autorisée à créer un organe directeur commun de laïcs et de clercs.

Cependant, le processus de réforme “Chemin synodal” envisage cela, lancé conjointement par la Conférence épiscopale et le Comité central des catholiques allemands (ZdK) en 2019.

Le travail au sein d’un Comité synodal commun vise à la mise en place d’un “Conseil synodal” qui institutionnaliserait la prise de décision commune des évêques et des laïcs dans certains domaines thématiques.

Le pape François avait exprimé sa préoccupation face au processus de réforme. Avant le début du Chemin synodal, il s’était déjà exprimé dans une lettre pastorale détaillée sur le “Chemin synodal”.

Source Vatican News

Recevez chaque jour notre newsletter !

Lire aussi :