Depuis 2000 ans

Sainte Jeanne d’Arc

Vierge ‘pucelle d’Orléans’ (+ 1431)

Née de modestes agriculteurs de la région de Lorraine, elle répondait au nom de “Jeannette”. À l’âge tendre de 13 ans, elle entendit des voix mystérieuses . Saint Michel, Sainte Catherine et Sainte Marguerite, durant trois années, lui confièrent la mission de libérer la France et de couronner le roi à Reims. À Chinon, premier acte miraculeux, le monarque octroie une troupe à cette jeune bergère de 16 ans, totalement étrangère aux subtilités de la stratégie militaire.

En l’espace de huit jours, au commencement de mai, elle met fin au siège d’Orléans qui avait duré sept longs mois. En juillet, Charles VII est sacré souverain à Reims. Après ces triomphes arduement obtenus, survient l’épreuve. Le roi abandonne Jeanne ; un an après Orléans, elle est capturée à Compiègne, livrée aux Anglais, et endure une année d’emprisonnement, résolue et héroïque dans sa vertu face aux assauts des soldats.

Accusée d’hérésie sous prétexte de vêtir des habits masculins, elle est condamnée à mort. Seule la foi et les encouragements de ses voix lui demeurent. Elle meurt sur le bûcher à l’âge de 19 ans, à Rouen, le 30 mai 1431.

La République Française célèbre Jeanne d’Arc le deuxième dimanche de mai, en tant que fête nationale du patriotisme et de Jeanne d’Arc, selon la loi du 10 juillet 1920. La date de la Sainte Jeanne d’Arc, fixée par le martyrologe de l’Église catholique, est le 30 mai, jour anniversaire de son ascension au ciel, c’est-à-dire sa mort.

Source nominis

Recevez chaque jour notre newsletter !

Lire aussi :