Depuis 2000 ans

Une française retrouvée poignardée à mort dans une église italienne

DR La Stampa

Le corps d’une jeune femme française de 22 ans a été retrouvé sans vie dans une église en ruine à Equilivaz, en Vallée d’Aoste, en Italie. La victime a été retrouvée poignardée à plusieurs reprises au cou et à l’abdomen, dans des circonstances encore mystérieuses. Son portefeuille et son téléphone étaient introuvables, seuls des restes de nourriture ont été découverts près de son corps.

La date de sa mort remonte à environ dix jours avant la découverte du cadavre, laissant penser que son corps a peut-être été transporté à l’église. Selon les informations de La Stampa, la jeune femme voyageait à travers l’Europe.

Le compagnon de la victime, âgé de 21 ans, a été interpellé à Lyon pour violation de son contrôle judiciaire. Recherché depuis fin mars par le parquet de Grenoble pour des violences conjugales, il avait été placé sous contrôle judiciaire en janvier 2024.

Les autorités judiciaires lui avaient interdit tout contact avec la victime et lui avaient ordonné de répondre aux convocations de l’association chargée de suivre son contrôle judiciaire. Il devra comparaître devant le tribunal de Grenoble le 3 mai pour répondre de ces accusations.

Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête pour meurtre, tout comme son homologue italien. Les circonstances précises du décès restent floues. La victime, originaire de Saint-Priest, près de Lyon, avait récemment traversé la frontière franco-italienne avec son compagnon.

Des témoins ont décrit le couple comme étant habillé de façon “gothique”, avec la jeune femme au teint pâle et au visage émacié, et le jeune homme aux boucles noires semblant beaucoup plus jeune qu’elle, selon La Stampa.

Sour Le parisien

Recevez chaque jour notre newsletter !