Tribune Chrétienne

Depuis 2000 ans

DR slate.com
DR slate.com

Vers la fin des megachurchs (mega-églises) ?

Aux Etats-Unis, le déclin du mouvement des mégachurches est désormais évident. Après une croissance exponentielle dans les années 1980 et 1990, le nombre de ces églises a stagné vers 2010, atteignant un point culminant d’environ 1 600 aux États-Unis.

Au cours des dix années suivantes, jusqu’à la pandémie de 2020, ce nombre est tombé à environ 1 200, avec des lieux de culte plus petits en moyenne d’environ 20 %. La pandémie a encore aggravé la situation, réduisant la fréquentation hebdomadaire moyenne de nombreuses mégachurches à moins de 2 000 personnes.

Par exemple, en 2022, Christianity Today a rapporté que l’église communautaire de Willow Creek ( prés de Chicago) avait dû réduire son budget de personnel de plusieurs millions de dollars et licencier 30 % de son personnel en raison d’une baisse de 57 % de la fréquentation.

Il est difficile de préciser combien de mégachurches subsistent aux États-Unis, mais il est raisonnable de supposer que la forte croissance des décennies précédentes est révolue. Ce mouvement était largement alimenté par la génération des baby-boomers, mais maintenant que cette génération vieillit, les mégachurches perdent de leur attrait et ferment progressivement leurs portes.

Autrefois, les églises en plein essor se distançaient souvent de leurs quartiers pour ériger de vastes campus à des carrefours importants, avec l’idée que le déplacement en valait la peine. Cette stratégie a fonctionné pendant un certain temps, mais au tournant du XXIe siècle, de nombreuses grandes églises ont commencé à se tourner vers des campus multisites et des emplacements multiples, déplaçant ainsi le focus de l’église massive et unique.

La stigmatisation des petites églises s’atténue alors que les gens cherchent à se connecter localement et dans leur quartier. Les églises accueillant entre 200 et 600 personnes deviennent désormais plus attrayantes, tandis que remplir les vastes auditoriums des mégachurches devient un défi. Les églises de quartier ont donc une opportunité significative devant elles, mais cela ne garantit pas automatiquement une croissance. Cela exigera un effort considérable, car la plupart de ces églises ne sont pas préparées à accueillir un afflux soudain de nouveaux fidèles.

Alors que le mouvement des mégachurches décline, il offre une opportunité aux églises de taille moyenne et petite déjà établies. Cependant, attirer les fidèles des mégachurches vers les églises de quartier ne se fera pas automatiquement. Cela exigera du travail et un réengagement avec la communauté locale.

Il semble que les églises de quartier ont un potentiel énorme pour regagner l’attention et l’engagement de leurs voisins.

Source churchanswers.com

Recevez chaque jour notre newsletter !

Lire aussi :