Depuis 2000 ans

Le Pape marié

Clément IV, nom français d’origine Gui Foulques, italien Guido Fulcodi, (né à Saint-Gilles, dans le Languedoc) décédé le 29 novembre 1268 à Viterbe, États pontificaux), pape de 1265 à 1268.

Éminent juriste au service du roi Saint-Louis IX de France, Guido a été ordonné prêtre à la mort de sa femme c. 1256. Il fut marié et eut des enfants (et une descendance attestée jusqu’à nos jours) avant d’entrer, veuf, dans les ordres, et d’entamer une carrière au service de l’Église.

Il devint par la suite évêque du Puy en 1257, archevêque de Narbonne en 1259 et cardinal en 1261. Lors d’une mission diplomatique en Angleterre, il fut élu pape par contumace le 5 février 1265 et consacré 10 jours plus tard. Il a centralisé l’autorité papale en décrétant que la juridiction sur toutes les nominations aux bénéfices occidentaux appartenait à Rome.

Clément a exécuté le plan du pape Urbain IV, son prédécesseur, dans une bataille centenaire entre la papauté et la famille allemande Hohenstaufen. Pour une aide militaire et financière contre le roi Manfred de Sicile, un Hohenstaufen, Clément fit de Charles d’Anjou le roi de Naples et de Sicile en 1266. Après avoir vaincu et tué Manfred, Charles aida Clément à éradiquer le duc Conradin de Souabe, allié aux Gibelins italiens (anti- parti politique papal) en 1268; ainsi, les Hohenstaufens ont été éteints.

La participation de Clément aux affaires politiques de l’Italie et de l’Allemagne n’apporta cependant la paix ni à Rome ni à l’Italie. La dynastie angevine fondée par Charles était une nouvelle menace pour l’indépendance de la papauté. À la mort de Clément, la papauté est restée vacante pendant près de trois ans.

Source Encyclopédie Britanica.

Recevez chaque jour notre newsletter !