Au Pakistan, des musulmans ont attaqué et tué un adolescent de 14 ans parce qu’il était Chrétien. Sunil Masih, âgé de 14 ans, a été tragiquement tué le 5 février 2024 dans le district de Gujranwala, province du Pendjab, au Pakistan.

Selon les informations recueillies, Sunil se trouvait en compagnie d’autres membres de la communauté chrétienne dans un marché de Mandiala Warraich lorsque six individus musulmans armés ont fait irruption à moto et ont ouvert le feu sur le groupe.

Sunil Masih, 14 ans

L’oncle de Sunil, Mehboob Gill, a témoigné que l’attaque a été précédée par des menaces proférées par l’un des assaillants, Adil, déclarant que les chrétiens de la région ne devraient pas être épargnés. Zaman Butt, un des agresseurs, a alors ouvert le feu sur Sunil, le touchant mortellement à la poitrine. Un autre jeune chrétien, identifié comme Jamshed, a également été visé par des tirs, mais a miraculeusement échappé à la mort.

Malgré l’intervention des forces de l’ordre, les assaillants ont réussi à prendre la fuite et demeurent en liberté à ce jour, laissant la communauté chrétienne dans la peur et l’insécurité. Le père de Sunil, George Masih, est un ouvrier local, et son fils était en huitième année à l’école au moment du drame.

Le révérend Numan Matto de l’église presbytérienne de Gondalanwala à Gujranwala a qualifié ce meurtre d’acte motivé par la haine religieuse. Il a rappelé qu’une attaque similaire avait eu lieu l’année précédente lorsqu’une cérémonie de mariage chrétienne avait été perturbée et qu’une église avait été attaquée. Malgré les protestations de la communauté chrétienne, aucune mesure sérieuse n’avait été prise à l’époque contre les responsables.

La situation des minorités religieuses, notamment des chrétiens, dans la région est devenue de plus en plus précaire, selon le révérend Matto. Il a exhorté les autorités locales à assurer la sécurité des chrétiens et à prendre des mesures fermes contre les coupables pour éviter de futures tragédies.

Le meurtre de Sunil s’inscrit dans une série d’attaques contre la communauté chrétienne au Pakistan. Il survient à peine trois mois après qu’un étudiant chrétien en médecine, Farhan Ul Qamar, ait été abattu dans sa maison sous les yeux de sa famille par un individu musulman, Muhammad Zubair, qui avait exprimé de la haine envers les chrétiens et les juifs.

Le Pakistan demeure un des pays les plus hostiles pour les chrétiens, selon le classement mondial 2024 d’Open Doors.

Source morningstarnews

Print Friendly, PDF & Email


Je soutiens Tribune Chrétienne


Recevez chaque jour notre newsletter !


Print Friendly, PDF & Email