Depuis 2000 ans

Rubrique : Pakistan

DR
DR

Persécution des chrétiens : Un combat quotidien du Niger au Pakistan face à l’islam radical

Cette réalité sombre souligne l'urgence d'une action internationale concertée pour protéger les minorités religieuses vulnérables et promouvoir la liberté religieuse et la sécurité des Chrétiens
Capture Youtube
Capture Youtube

Lynchage des chrétiens au Pakistan

En vertu des lois pakistanaises sur le blasphème, la peine de mort peut être prononcée contre toute personne reconnue coupable d'insulte à l'Islam.
DR khaleejtime
DR khaleejtime

[ Pakistan] Une jeune chrétienne de 13 ans enlevée et mariée de force

"Vous avez une belle fille, et il vaudrait mieux que vous la donniez vous-même à mon fils. Il n'y a rien que vous ' Chuhras* ' puissiez faire pour nous empêcher de la prendre",
DR
DR

[Pakistan] Vote historique pour protéger les jeunes filles chrétiennes

Au fil des années, les dirigeants chrétiens ont exprimé leurs inquiétudes concernant l’enlèvement et la conversion forcée de jeunes filles chrétiennes...
image Facebook
image Facebook

Un adolescent de 14 ans tué parce qu’il était Chrétien

Le révérend Numan Matto a qualifié ce meurtre d'acte motivé par la haine religieuse.
images 1

Importantes manifestations et persécutions anti-chrétiennes au Pakistan

Jusqu'à 15 églises ont été profanés, des centaines de maisons chrétiennes détruites et des milliers de chrétiens ont été contraints de fuir en raison des attaques,
1-PakistaniChristians2

[ Chrétiens au Pakistan ] Entre souffrance et résistance

Les églises dans le nord-ouest du Pakistan attirent une foule importante, bien que les cloches ne sonnent plus depuis longtemps par souci de discrétion.
1664734_Pakistan_Christians_64321

Vers plus de persécutions au Pakistan

Au Pakistan, les lois sur le blasphème sont souvent utilisées de manière abusive, menant à des accusations fausses et à des condamnations à tort.
islamabad-nobo21-1

Enlèvement et conversion forcée au Pakistan

La police locale a refusé d'enregistrer la plainte de la famille en affirmant que la jeune fille était consentante.