Tribune Chrétienne

Depuis 2000 ans

DR Morning Star
DR Morning Star

Une chrétienne tuée par son fils pour avoir refusé de retourner à l’islam

La semaine du 10 avril, un musulman a tué sa mère en lui mettant du pesticide dans sa nourriture pour avoir refusé de renoncer à sa foi chrétienne, a déclaré un proche.

Sulaina Nabirye, 50 ans, de Kamuli, s’était convertie le 10 février dernier, et depuis lors, son fils de 31 ans avait tenté de la persuader de revenir à l’islam, a déclaré le proche, dont le nom n’est pas révélé pour des raisons de sécurité.

“Pendant le mois de Ramadan, elle s’est plainte que son fils la pressait d’arrêter d’aller à l’église et de revenir à l’islam, car il étudiait pour devenir imam à la mosquée de Bugembe”, a déclaré le proche. “Quand elle a refusé de se convertir à nouveau à l’islam, il a cessé de lui rendre visite chez elle et a menacé de la chasser ou même de la tuer.”

Les craintes de Nabirye ont conduit la source à faire des visites fréquentes, priant avec elle et l’encourageant à résister aux menaces.“Elle avait la paix et la joie et était encouragée par les sermons du pasteur”, a déclaré la source.

Les menaces du fils de Nabirye, Arajabu Mukiibi, se sont intensifiées pendant le Ramadan, et la source était présente lorsque Mukiibi a rendu visite à Nabirye le 9 avril pour lui dire que sa femme préparerait le dîner pour eux.

“À 19 heures, il est venu avec de la nourriture, qu’il nous a donnée, puis il est parti“, a déclaré le proche. “Je priais et je jeûnais, donc je n’ai pas mangé la nourriture. Peu de temps après avoir mangé, Sulaina a commencé à vomir, puis a eu la diarrhée. J’ai fait ce que j’ai pu, mais les choses s’aggravaient, j’ai appelé un agent de clinique proche qui est venu avec des médicaments. Il a essayé de la mettre sous perfusion, mais tout était vain.”

Nabirye est décédée cette nuit-là à 2 heures du matin, le 10 avril. Les pleurs amers et les lamentations du proche à la mort de Nabirye ont alerté les voisins, qui sont arrivés pour apprendre la tragédie.

La source a fait tester la nourriture dans une clinique médicale et a découvert qu’elle contenait du méthanol, un alcool toxique utilisé comme solvant industriel et pesticide.

“Son fils n’est pas venu aider sa mère”, a déclaré la source. “Lui et sa femme qui vivaient à proximité ne sont pas venus. Cela m’a fait conclure qu’il est celui qui a planifié l’empoisonnement.”

Les habitants ont condamné Mukiibi pour avoir tué sa mère convertie au christianisme et ont juré de se venger, a déclaré la source. Les proches prévoient de déposer une plainte auprès de la police.

Nabirye assistait aux services religieux chaque dimanche après avoir mis s’être convertie au christianisme, a déclaré la source: “Le 9 février, nous avons assisté à une prédication en plein air”, a déclaré le proche. “Après la prédication, elle a demandé au pasteur de prier pour son salut. Elle a été priée et a reçu Jésus comme Seigneur et Sauveur.”

Rappelons que la constitution de l’Ouganda garantit théoriquement la liberté religieuse, y compris le droit de propager sa foi et de se convertir d’une foi à une autre. Les musulmans ne représentent pas plus de 12% de la population , avec des concentrations élevées dans les régions de l’est du pays.

Source morning Star

Recevez chaque jour notre newsletter !

Lire aussi :