Depuis 2000 ans

Le calvaire des chrétiens d’Afghanistan

L’Afghanistan occupe la deuxième place derrière le régime de Corée du Nord dans le triste classement des pays qui persécutent le plus les chrétiens. Le nombre total de chrétiens en Afghanistan est actuellement estimé entre 15.000 et 20.000, la grande majorité étant des convertis de l’islam. 

La plupart des chrétiens d’Afghanistan risquent leur vie par leur conversion, celle-ci étant considérée aux yeux des talibans comme une apostasie qui doit être punie de mort.

« Il est impossible de vivre ouvertement en tant que chrétien en Afghanistan »

Open Doors

“Quitter l’islam est considéré comme honteux, et les chrétiens convertis font face à des conséquences désastreuses si leur nouvelle foi est découverte. Soit ils doivent fuir le pays, soit ils seront tués.”

L’état islamique, par l’intermédiaire de son agence de presse Aamaq, revendique régulièrement la responsabilité de ces massacres. Les attentats à la bombe ne font qu’aggraver les dangers auxquels sont confrontés les chrétiens d’Afghanistan.

Les talibans et l’état islamique se font peut-être la guerre, mais ils sont tous deux inébranlables lorsqu’il s’agit de persécuter les chrétiens.

À ce jour, les autorités américaines ont refusé de délivrer aux chrétiens un statut spécial qui leur permettrait d’entrer aux États-Unis, et ce malgré les efforts de plusieurs organisations humanitaires et même des membres du Congrès demandant un statut spécial pour eux. Les désignations spéciales incluent les journalistes, les pilotes, les universitaires, la société civile et les femmes à risque, pour n’en nommer que quelques-uns, mais pas les chrétiens ou d’autres minorités religieuses.

Gardons en tête le calvaire des chrétiens d’Afghanistan et espérons que le monde chrétien n’oublie pas leur sort.

A VOIR – images KTO

Recevez chaque jour notre newsletter !