Depuis 2000 ans

Monseigneur Emmanuel Tois nommé évêque auxiliaire de Paris

Le pape François a nommé ce mardi 17 octobre 2023 Mgr Emmanuel Tois évêque auxiliaire de Paris. Il était jusqu’à présent vicaire général du diocèse de Paris.

Message de Mgr Emmanuel Tois aux diocésains de Paris

“Le mardi 17 octobre 2023,

Chers frères et sœurs, chers amis,

Il y a vingt-cinq ans que je vis à Paris. Les lieux dans lesquels j’ai prié, les Chrétiens que j’y ai rencontré, m’ont façonné. Entré au séminaire il y a dix-sept ans je sais ce que je dois aux communautés dans lesquelles j’ai été envoyé. Elles sont cette Église qui m’a enfanté comme prêtre. Les paroisses dans lesquelles j’ai été nommé ont poursuivi ce mouvement. J’ai donc beaucoup de reconnaissance à l’égard de notre Église diocésaine.

C’est pour la servir que je lui suis à nouveau envoyé, désormais comme évêque auxiliaire. Vicaire général depuis deux années, je peux poursuivre la tâche avec le sentiment que rien ne change. Mon quotidien, en effet, restera proche de ce qu’il est aujourd’hui.

Devenant évêque, je dois pourtant entrer dans la profondeur de ce qui va m’être donné comme successeur des Apôtres : recevoir « la mission d’enseigner toutes les nations et de prêcher l’Évangile à toute créature, afin que tous les hommes, par la foi, le baptême et l’accomplissement des commandements, obtiennent le salut (cf. Mt 28, 18 ; Mc 16, 15- 16 ; Ac 26, 17 s.) » (Concile Vatican II, constitution dogmatique sur l’Église Lumen Gentium, n° 24).

Par rapport à ma vie actuelle, je ressens comme un appel à élargir l’horizon, à être davantage tout à tous, à tout ce peuple chrétien appelé à la sainteté. Je pense à cette foule de laïcs engagés dans l’Église. Je pense à ceux qui participent à nos liturgies et qu’on ne connaît pas. Je pense à celles et ceux qui discernent une vocation spécifique, comme les séminaristes, que l’évêque rejoint notamment lors des étapes du lectorat et de l’acolytat, ou encore pour leur conférer l’ordination diaconale, je pense aux prêtres, religieux et religieuses, consacrés, aux diacres et à leurs épouses. Je pense aux jeunes, que je serai amené à rencontrer dans les grands rassemblements.

Mais je pense aussi à ceux qui ont quitté l’Église, parce qu’ils ne comprennent plus ce qu’elle leur dit, parce qu’ils la trouvent éloignée de leurs préoccupations quotidiennes, parce qu’à travers la faute de tel ou tel, elle les a blessés, pour tant et tant d’autres raisons.

Je pense aux personnes malades, à celles sur lesquelles pèsent toutes sortes de souffrance, comme celle d’avoir été déracinées ou d’être rejetées.

Je pense encore à ceux qui ne sont pas Chrétiens : athées, agnostiques, croyants d’autres religions, que le Christ, par sa mort et sa résurrection, veut sauver.

J’invite les diocésains de Paris qui me font l’amitié de me suivre dans cette nouvelle étape de ma vie, à demander au Seigneur qu’Il me donne de recevoir au plus profond de mon être la grâce de l’ordination, et d’exercer le ministère épiscopal exactement comme Dieu le veut, au sein du collège des évêques unis au successeur de l’Apôtre Pierre. Etre évêque comme Dieu veut que je le sois, voilà une bonne prière !

Par ailleurs si je deviens évêque, le Saint-Père m’a précisément nommé évêque auxiliaire de Paris. L’archevêque, Mgr Laurent Ulrich, a reçu la charge de ce diocèse, et je veux dire à ceux dont il est le pasteur ma joie de le seconder dans cette mission, ma disponibilité à le servir dans ses intuitions et orientations pastorales et mon désir de lui être profondément uni, au sein de l’équipe des vicaires généraux dans laquelle je demeure.

Je m’apprête à recevoir le dernier degré du sacrement de l’Ordre, et la promesse d’obéissance que j’ai faite deux fois, d’abord en devenant diacre puis en devenant prêtre, se trouve en mon cœur comme renouvelée. Je propose donc à ceux qui veulent prier pour moi de demander que soit renforcée ma disponibilité à servir le Christ à travers l’obéissance à l’archevêque de Paris dont je deviens l’auxiliaire.

Enfin, je souhaite être un évêque qui soit attentif aux prêtres, qui sache les accueillir, les écouter, prendre soin d’eux, se mettre avec eux à l’écoute de la volonté du Seigneur pour leur vie sacerdotale et la mission. Je désire être un évêque qui exerce l’autorité avec justesse et qui ait le souci d’expliquer les décisions qui, parfois, peuvent être imposées aux prêtres sans qu’ils y adhèrent pleinement. Pour cela, il me faut aimer mes frères prêtres encore davantage. Merci donc, chers amis, de demander au Seigneur de m’aider à servir et aimer toujours plus les prêtres.

Chers frères et sœurs du diocèse de Paris, chers amis, au terme de ce message, je vous promets de prier chaque jour pour vous à l’intercession de Notre-Dame. Et par elle, je demande au Seigneur de vous bénir.

† Emmanuel Tois
Évêque auxiliaire nommé de Paris”

Son parcours

Devise épiscopale : « Rendre raison de l’Espérance » (cf. 1 P 3, 15)

Mgr Emmanuel Tois est né au Petit-Quevilly (Seine-Maritime) le 28 septembre 1965.

Après le baccalauréat, il est étudiant à la faculté de droit de Rennes et prépare le concours d’accès à l’École nationale de la magistrature qu’il intègre en 1989.

Il est nommé juge d’instruction en 1991 puis exerce, durant seize années, des fonctions variées de juge dans des tribunaux de première instance, dans deux cours d’appel et enfin à la Cour de cassation où il devient conseiller référendaire en 2003.

Entré en propédeutique en 2006, il est ordonné prêtre pour le diocèse de Paris le 30 juin 2012.

Il est nommé vicaire à la paroisse Notre-Dame de la Croix entre 2012 et 2017. En 2014, il devient aumônier de l’association des magistrats et fonctionnaires de justice catholiques du palais de justice de Paris (AMFJCP) et des bénévoles du Bastion de la Préfecture de Police, une charge qu’il exerce toujours.

En 2017, Emmanuel Tois est nommé curé de la paroisse Notre-Dame du Rosaire et aumônier du pôle adolescence paroissial dont le collège et lycée François-Villon et le lycée technique Raspail. En 2018, il devient doyen du doyenné Alésia-Plaisance.

Le 1er septembre 2021, il est nommé vicaire général du diocèse de Paris. Dans cette mission, il est à la fois référent du Service des vocations, du suivi des prêtres aînés et de l’aumônerie des prisons. Il est également Directeur de l’Œuvre des vocations de la Province ecclésiastique de Paris.

Depuis le 1er septembre 2023, Mgr Emmanuel Tois est en outre le vicaire général en charge de la prévention et de la gestion des abus pour le diocèse de Paris.

Aux diocésains de Paris, Mgr Emmanuel Tois déclare :

« Par rapport à ma vie actuelle, je ressens comme un appel à élargir l’horizon, à être davantage tout à tous, à tout ce peuple chrétien appelé à la sainteté.

Je pense à cette foule de laïcs engagés dans l’Église. Je pense à ceux qui participent à nos liturgies et qu’on ne connaît pas. Je pense à celles et ceux qui discernent une vocation spécifique, comme les séminaristes, que l’évêque rejoint notamment lors des étapes du lectorat et de l’acolytat, ou encore pour leur conférer l’ordination diaconale, je pense aux prêtres, religieux et religieuses, consacrés, aux diacres et à leurs épouses. Je pense aux jeunes, que je serai amené à rencontrer dans les grands rassemblements.

Mais je pense aussi à ceux qui ont quitté l’Église, parce qu’ils ne comprennent plus ce qu’elle leur dit, parce qu’ils la trouvent éloignée de leurs préoccupations quotidiennes, parce qu’à travers la faute de tel ou tel, elle les a blessés, pour tant et tant d’autres raisons.

Je pense aux personnes malades, à celles sur lesquelles pèsent toutes sortes de souffrance, comme celle d’avoir été déracinées ou d’être rejetées.

Je pense encore à ceux qui ne sont pas Chrétiens : athées, agnostiques, croyants d’autres religions, que le Christ, par sa mort et sa résurrection, veut sauver.

J’invite les diocésains de Paris qui me font l’amitié de me suivre dans cette nouvelle étape de ma vie, à demander au Seigneur qu’Il me donne de recevoir au plus profond de mon être la grâce de l’ordination, et d’exercer le ministère épiscopal exactement comme Dieu le veut, au sein du collège des évêques unis au successeur de l’Apôtre Pierre. »

L’ordination épiscopale de Mgr Emmanuel Tois aura lieu le vendredi 17 novembre à 18H en l’église Saint Sulpice

Éléments biographiques

Né le 28 septembre 1965 à Le Petit-Quevilly (76).
Ordonné prêtre le 30 juin 2012 pour l’archidiocèse de Paris.
Chanoine titulaire du Chapitre de Notre-Dame de Paris.

Études

  • Faculté de droit de Rennes
  • École nationale de la magistrature
  • Séminaire de Paris

Diplômes

  • Maîtrise en droit privé
  • Baccalauréat canonique

Ministères

  • 2012 : Ordonné prêtre pour l’archidiocèse de Paris ;
  • 2012-2017 : vicaire à Notre-Dame de la Croix ;
  • 2014-2021 : aumônier de l’association des magistrats et fonctionnaires de justice catholiques du palais de justice de Paris (AMFJCP) et des bénévoles du Bastion de la Préfecture de Police ;
  • 2017-2021 : curé de Notre-Dame du Rosaire ;
  • 2017-2021 : aumônier du pôle adolescence paroissial dont le collège et lycée François-Villon et le lycée technique Raspail ;
  • 2018-2021 : doyen du doyenné Alésia – Plaisance.
  • 2014-2017 : membre du Conseil presbytéral.
  • 2015-2020 : membre du Collège des consulteurs.
  • 2021 : vicaire général.
  • 2023 : évêque titulaire de Vertara ; auxiliaire de Paris.

Source https://eglise.catholique.fr/

Recevez chaque jour notre newsletter !