Depuis 2000 ans

Une nouvelle Basilique en région parisienne, à Boulogne-Billancourt

Photo Street View


La Conférence des évêques de France (CEF) a validé l’élévation de l’église Notre-Dame-de-Boulogne au rang de basilique. Monseigneur Matthieu Rougé va pouvoir engager les démarches auprès du Dicastère pour le culte divin et la discipline des sacrements.

Les évêques, réunis à Lourdes, ont fait cette annonce dans leur communiqué de presse final ; extrait de la fin du communiqué de l’assemblée plénière des évêques de France :

Erection de l’église Notre-Dame-de-Boulogne-sur-Seine en basilique mineure
L’Assemblée plénière est d’accord pour que l’évêque de Nanterre engage les démarches auprès du Dicastère pour le culte divin et la discipline des sacrements en vue de conférer le titre de basilique mineure à l’église Notre-Dame-de-Boulogne-sur-Seine située à Boulogne-Billancourt.

La Nef – Par Thomon- travail personnel

L’histoire de Notre Dame de Boulogne

L’église Notre-Dame de Boulogne, également connue sous le nom de Notre-Dame-de-Boulogne-la-Petite ou Notre-Dame-des-Menus, est la plus ancienne des quatre églises paroissiales de l’Église catholique dans la commune française de Boulogne-Billancourt. Relevant du diocèse de Nanterre, qui lui confère le statut de sanctuaire diocésain, elle est également rattachée au doyenné de Boulogne.

Cette église est classée monument historique depuis 1862.

L’histoire de l’église remonte à l’an 633, lorsque, à Boulogne-sur-Mer, un bateau s’échoue sur les sables du port sans voiles ni équipage. La Vierge Marie apparaît alors dans une chapelle de la ville haute et révèle aux fidèles la présence à bord d’une statue à son image. Cette découverte marque le début d’un important pèlerinage à Boulogne, comparable à celui de Saint-Jacques-de-Compostelle au Moyen Âge.

En janvier 1308, Philippe IV le Bel, accompagné de ses trois fils, se rend à Boulogne-sur-Mer pour le mariage de sa fille, Isabelle de France, avec Édouard II d’Angleterre. La cérémonie a lieu dans le sanctuaire abritant la statue miraculeuse, à l’emplacement de l’actuelle basilique Notre-Dame-de-l’Immaculée-Conception.

De retour à Paris, le roi décide de faire ériger une église dédiée à la Vierge, sur le modèle de celle de Boulogne-sur-Mer, pour y susciter un pèlerinage raccourci. Le village des Menus-les-Saint-Cloud est choisi comme site, et l’église Notre-Dame des Menus à Boulogne devient un lieu de pèlerinage, contribuant à l’essor rapide du village.

Les premiers fondements de cette église datent de 1319, sous le règne de Philippe le Long. Le roi pose la première pierre de l’église, dotée d’une statue en argent doré à l’image de la Vierge de Notre-Dame de Boulogne-sur-Mer.

Après avoir été protégée sous l’Ancien Régime, l’église est endommagée pendant la Révolution française, ses richesses pillées et son architecture dégradée. Sous Napoléon III, elle est restaurée entre 1860 et 1866 par l’architecte Eugène Millet, dans un style gothique international.

La Vierge de Boulogne, également appelée la Vierge nautonière, Notre-Dame de Boulogne et Notre-Dame du Grand Retour, est l’objet d’un important pèlerinage catholique depuis une apparition aux abords de Boulogne-sur-Mer au haut Moyen Âge.

Une série de statues de Notre-Dame de Boulogne, créées en 1938 et abritées à Lourdes pendant la Seconde Guerre mondiale, ont été transportées à travers la France entre 1943 et 1948, suscitant un vif intérêt populaire.

Source wikipedia.

Recevez chaque jour notre newsletter !